Tournoi des 6 Nations : Ce qu'il faut au XV de France pour l'emporter

Tournoi des 6 Nations : Ce qu'il faut au XV de France pour l'emporter©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le lundi 15 mars 2021 à 18h35

Malgré sa défaite à Twickenham, le XV de France peut toujours espérer remporter l'édition 2021 du Tournoi des Six Nations. Tour d'horizon des différents scénarios possibles avant France - Pays de Galles.



Si les espoirs de Grand Chelem se sont envolés, le XV de France est toujours dans la course pour gagner le Tournoi des Six Nations. Même si la défaite subie en Angleterre ce week-end vient compliquer la tâche, les Bleus ont toujours leur destin entre les mains. Pour espérer finir le Tournoi à la première position pour la première fois depuis 2010 et l'emporter malgré le revers concédé à Twickenham, les Français ont tout intérêt à gagner les deux matchs qui restent avec le point du bonus offensif. S'ils y parviennent, ils seront assurés d'être titrés. Dans le cas contraire, il pourrait bien y avoir besoin d'une calculatrice...

Victoire obligatoire face au Pays de Galles pour commencer

L'issue du Tournoi des Six Nations se décidera au Stade de France. En grande partie lors du France - Pays de Galles qui est prévu ce samedi, mais aussi à une date encore inconnue pour le match en retard entre les coéquipiers de Gaël Fickou et l'Ecosse. C'est un atout dont les Bleus vont devoir profiter en triomphant du XV du Poireau le plus largement possible. Dans ce match décisif, la France est dans l'obligation de l'emporter. Tout autre résultat qu'un succès sacrera les Gallois. Si la victoire française n'est pas bonifiée et que les joueurs de Wayne Pivac prennent le point du bonus défensif, l'issue du Tournoi sera aussi connue avant le dernier match.

Le titre pourrait se jouer à la différence de points...

Pour que la France remporte le Tournoi des Six Nations 2021, il reste donc plusieurs cas de figure : deux victoires bonifiées ou un succès bonifié et un succès sans point de bonus. Dans ce dernier cas, les hommes de Fabien Galthié auront besoin de rattraper une différence de points qui est pour le moment favorable aux Gallois (+63 contre +39). Un succès non-bonifié de huit points ce week-end suivi d'une victoire bonifiée en marquant neuf points de plus que l'Ecosse pourraient alors suffire au bonheur du rugby français. Un scénario alambiqué mais loin d'être farfelu qui prouve que les Bleus sont loin d'avoir abandonné la possibilité d'être sacrés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.