Capuozzo, le plus français des Italiens

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 31 janvier 2023 à 18h04

Né en France, Ange Capuozzo a toujours eu l'Italie dans le sang, de par les origines de son père. Absent en 2022, il défiera les Bleus pour la première fois dimanche après-midi, en ouverture du Tournoi des Six Nations à Rome.

Ange Capuozzo, la nouvelle star de la Squadra Azzurra, continue de marquer des points au Stade Toulousain, au propre comme au figuré puisqu'il a inscrit deux nouveaux essais dans le dernier quart d'heure contre Montpellier (23-9) ce week-end. Il sera forcément l'une des têtes d'affiche dimanche avec l'Italie, pour l'ouverture du Tournoi des Six Nations à domicile contre la France : "J'avais déjà coché la date, c'est quand même spécial pour moi. Mais avoir des potes en face, je ne pense pas y avoir déjà été confronté... Ça fait un peu partie de la magie et de l'histoire de ce match. Je suis très heureux, ce sont de très beaux signes qui s'additionnent. Ce sont tous mes copains, mais j'espère quand même leur tendre un beau piège (sourire)."


Lors des deux tests face à l'Australie au mois de novembre, dont le premier remporté (28-27 puis 21-63), le jeune arrière (ou ailier) toulousain de 23 ans - qui évoluait à Grenoble la saison dernière, en Pro D2 - a inscrit trois essais au total. Ce qui lui permet d'afficher désormais cinq essais en sept sélections, lui qui n'a disputé son premier Tournoi que l'an passé et ne cesse donc de confirmer son explosion à tous les niveaux. Auteur d'un autre doublé dès son premier match du Tournoi contre l'Ecosse, alors qu'il était seulement entré à la mi-temps, il avait encore été déterminant la semaine suivante au Pays de Galles (21-22) pour offrir à l'Italie sa première victoire dans la compétition depuis 2015. Les Français savent donc pertinemment qui surveiller comme le lait sur le feu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.