Clermont : Barraque pense encore au rugby à 7

Clermont : Barraque pense encore au rugby à 7©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 16 janvier 2021 à 15h20

Alors qu'il vient de prolonger à Clermont, Jean-Pascal Barraque ambitionne de jouer les Jeux Olympiques à Tokyo puis ceux en France, à Paris en 2024 avec l'équipe de France de rugby à 7.



Jean-Pascal Barraque vient de prolonger avec Clermont. Le centre est désormais lié au club jusqu'en juin 2024. A 29 ans, le transfuge de l'équipe de France de rugby à 7 avait d'abord rallié Clermont l'été dernier comme joueur supplémentaire, revenant à ses premiers amours du jeu à 15. Mais pour autant, le centre n'a pas oublié les Bleus du 7. Il ambitionne de jouer les Jeux Olympiques à Tokyo puis ceux en France, à Paris en 2024.

Le tournoi de qualification olympique, disputé en juin, Barraque compte le disputer cela a été calé avec Franck Azéma, le manager clermontois. « Si Clermont est en phase finale du championnat, je serai libéré pour aller jouer le TQO avec l'équipe de France de rugby à 7 (organisé le week-end du 19 juin, en même temps que les demi-finales du Top 14). Après, avec l'incertitude liée à l'épidémie, on ne sait pas trop encore comment cela va se passer. On avisera sur le moment, en fonction des éventuels reports. Mais je pourrai jouer avec les Bleus afin de faire la préparation pour les Jeux de Tokyo », annonce-t-il sur le site de L'Equipe.

Le XV de France dans un coin de la tête

Pour la suite, après les JO, on pourrait encore le voir avec les Bleus du 7. « On verra en fonction des besoins de l'équipe de France à 7. Je souhaite poursuivre, avec l'accord de Franck, évidemment. Il y a de belles échéances à 7 avec la Coupe du monde en septembre 2022 et les Jeux en 2024. J'ai formulé le voeu de continuer à Christophe Reigt, le manager des équipes de France à 7. Au début, il pensait que je faisais une croix sur le 7. Je lui ai expliqué que mon retour à quinze était un choix familial, mais que je ne voulais pas couper avec le 7, si Clermont me le permettait, détaille Baraque. J'ai en tête la Coupe du monde dans un an et demi et les JO à Paris en 2024. D'autant qu'on sera qualifié d'office en tant que pays hôte. »

Jean-Pascal Barraque, appelé chez les Bleus cet automne et aligné contre l'Italie lors de sa première sélection, garde le XV de France dans un coin de sa tête. « C'est sûr que j'y pense, confie-t-il. L'équipe de France donne envie et ses dernières performances ont été belles. Il y a un bon groupe. J'ai eu la chance de le connaître et j'ai l'envie d'y retourner. Le staff des Bleus m'a appelé, comme l'ensemble des joueurs, pour nous prévenir avant l'annonce du groupe pour le Tournoi. Ils m'ont expliqué que je n'y serai pas mais que je fais toujours partie du projet, m'ont demandé si j'avais toujours envie d'en être. J'ai dit : " Oui, bien sûr, le projet me plaît et l'équipe aussi. " S'ils ont besoin de moi à un moment donné, je serai toujours prêt. À moi de faire de bonnes performances pour pouvoir y retourner. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.