Toulouse : Ntamack évoque son retour

Toulouse : Ntamack évoque son retour ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 06 décembre 2023 à 16h08

Victime d'une grave blessure au genou avant le début du Mondial hexagonal, Romain Ntamack progresse bien et se voit retrouver les terrains au printemps avec le Stade Toulousain.


Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche le 12 août dernier, lors d'un match de préparation contre l'Ecosse et forfait pour la Coupe du monde, Romain Ntamack, en pleine rééducation, va bien et même "très bien", comme il l'a confié à L'Equipe. "Je me sens bien physiquement et moralement. Je suis vite passé à autre chose, même si la Coupe du monde a été difficile à vivre", reconnaît le demi d'ouverture du Stade Toulousain qui se dit "en avance sur pas mal de choses. Mais l'objectif est de ne pas griller les étapes pour éviter une éventuelle rechute. On ne prend pas de risque. Avec le chirurgien, nous n'avons jamais fixé une date précise. Ce sera, je l'espère, entre fin mars et début avril 2024."

"Ça fait du bien de revoir les copains"

Apaisé, il "commence à refaire des choses intéressantes. J'ai par exemple repris la course ce jour sur Alter G (un tapis de course avec un dispositif d'allègement du corps, ndlr) à 70 % de mon poids de corps. Je fais aussi quelques appuis. Le genou tient. Il n'y a pas de complication. Le travail quotidien permet une évolution positive." Du positif, comme de retrouver ses coéquipiers toulousains, largement dominés dimanche dernier lors du « Clasico » du rugby français, perdu 27-12 à Jean-Bouin contre le Stade Français. "Ça fait du bien de revoir les copains, le staff, prendre la température du groupe. Les résultats sont un peu en dents de scie. Mais il n'y a pas d'inquiétude pour la suite. Le groupe a du mental. Avec la Coupe d'Europe qui arrive, le club va se remettre en question pour rendre des copies plus abouties", espère Ntamack, qui a également fait part de son impatience au Parisien : "Aujourd'hui, je regarde les matchs et je ressens déjà l'envie de jouer. C'est ce qui est le plus dur." Vivement le printemps...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.