LNR : Deux premières candidatures officialisées

LNR : Deux premières candidatures officialisées©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 17 février 2021 à 19h55

A un peu plus d'un mois de l'élection du successeur de Paul Goze à la tête de la LNR, Alain Tingaud et Jean-René Bouscatel ont déposé leurs candidatures.

La course à la succession de Paul Goze est officiellement lancée. A un peu plus d'un mois de l'élection du nouveau président de la Ligue Nationale de rugby, prévue le 23 mars prochain, et alors que la période de dépôt des candidatures arrive à échéance ce vendredi, deux premiers dossiers ont été déposés. Alain Tingaud sera bien sur la ligne de départ. Actuel vice-président de la LNR et bras droit de Paul Goze, ce dernier a soumis son dossier « en tant que personne qualifiée » selon une information de RMC Sport. Alors que la candidature du président du Stade Rochelais, Vincent Merling, est également attendue, une troisième voie sera possible au moment du vote. Ancien président du Stade Toulousain et candidat à la reprise du club de Béziers l'été dernier, Jean-René Bouscatel a mis fin au suspense et décidé de faire acte de candidature ce mercredi.

Bouscatel « choqué » par l'audition de Merling et Tingaud

Une décision qui intervient alors que plusieurs clubs professionnels ont décidé de faire passer un entretien à Alain Tingaud et Vincent Merling. Une procédure vivement critiquée par Jean-René Bouscatel. « J'avais pris un peu de recul avant de basculer aujourd'hui (mercredi) après avoir constaté que, contrairement à ce qui avait été prévu par l'UCPR et la LNR, plusieurs clubs ont décidé hier (mardi) après-midi, en dehors du processus prévu, d'auditer deux candidats supposés, a déclaré au quotidien L'Equipe l'ancien patron du Stade Toulousain. Je vous avoue que cela m'a choqué. Et cette attitude, qui ne respecte pas les règles, a pesé dans la décision que j'ai prise ce (mercredi) matin. » A l'image d'Alain Tingaud, Jean-René Bouscatel a déposé une candidature en tant que « personnalité qualifiée de la LNR » sans avoir lancé de campagne. « Je n'ai pas fait campagne, je n'ai pas appelé de clubs », assure l'ancien dirigeant qui veut se présenter comme une alternative au duel attendu le 23 mars prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.