Bayonne : Maqala, la révélation

Bayonne : Maqala, la révélation©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 24 septembre 2022 à 12h30

A 22 ans, le centre fidjien Sireli Maqala crève l'écran depuis le début de saison sous le maillot de l'Aviron Bayonnais. Et il rêve des Bleus...



Une véritable tornade. Depuis le début de saison, Sireli Maqala impressionne avec Bayonne, de retour en Top 14. Il avait déjà été particulièrement en vue lors du dernier exercice, notamment lors de la finale de Pro D2 contre Mont-de-Marsan. Brillant, offensivement mais surtout défensivement contre le Racing (31-25), avec un plaquage décisif sur Enzo Benmegal, il a confirmé contre le Stade Français la semaine dernière à Jean-Bouin, même si les Parisiens l'ont finalement emporté (26-16). Et il sera encore le principal atout des Basques samedi après-midi (17h), lors du choc contre l'UBB dans le cadre de la quatrième journée de Top 14.

"Une boule d'énergie"

Pour son ancien entraîneur Yannick Bru, interrogé par L'Equipe, "c'est une boule d'énergie. Il a une puissance dans les jambes qui est assez incroyable. Dans les endroits où suis passé, je n'ai pas vu beaucoup de potentiels comme le sien", estime l'ancien talonneur, ajoutant qu'il pourrait "jouer dans de très grands clubs européens". Le polyvalent Maqala, qui peut évoluer centre, ailier ou arrière, a vite apprivoisé le XV après avoir été sacré champion olympique de rugby à 7 avec les Fidji l'an dernier à Tokyo. Il aurait d'ailleurs dû rejoindre sa sélection pour la Coupe du monde en septembre, avant qu'un problème de visa ne l'en empêche.

Et celui qui sera éligible pour être sélectionné en équipe de France en 2026, et qui va débuter ses cours de français, avoue qu'il se verrait bien évoluer sous le maillot tricolore : "Je ne sais pas si c'est possible, mais mon objectif serait de jouer pour l'équipe de France. Je vais faire mon maximum pour y arriver. Ce serait mon rêve de porter le numéro 13 de l'équipe de France." En attendant, il espère poursuivre l'aventure à Bayonne, avec qui il a prolongé en mai jusqu'en 2024. Même si cela ne sera pas évident de le garder s'il continue à ce rythme...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.