La Rochelle - Sinzelle : "Jouer une finale, c'est bien, la perdre c'est moins bien"

La Rochelle - Sinzelle : "Jouer une finale, c'est bien, la perdre c'est moins bien"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 15 mai 2022 à 19h53

Habitués des qualifications en finale, les Rochelais savent qu'ils ne peuvent pas se contenter de cette joie, après leur victoire dimanche contre le Racing (13-20). Grégory Aldritt et surtout Jérémy Sinzelle en parlent d'ores et déjà.



Difficile pour Gaël Fickou de cacher ses regrets, à l'issue de la demi-finale de Champions Cup perdue par le Racing à Bollaert contre La Rochelle (13-20) : "C'est la troisième fois qu'ils nous battent en phase finale, ça fait chier." C'est forcément l'inverse pour le capitaine rochelais Grégory Aldritt, qui se dit "très heureux" (sur France 2) : "C'était physique jusqu'au bout, difficile avec une chaleur pareille. J'espère qu'il fera un peu plus frais à Marseille." L'ancien capitaine du XV de France s'était préparé, avec toute son équipe, à ce genre de partie : "On n'a pas eu peur, on savait où on voulait aller et on savait aussi que ce serait très difficile. Mais on était sûrs de nos forces."

Aldritt : "Tout rugbyman a envie de jouer ce genre de match"

Ce sont donc les vice-champions de France et d'Europe qui représenteront la France dans deux semaines face au Leinster. "Tout rugbyman a envie de jouer ce genre de match, proche du niveau international, d'autant plus dans un stade mythique", conclut le troisième-ligne. Son coéquipier Jérémy Sinzelle souligne à son tour l'esprit de sa formation : "On a tous su faire face, on s'est battus à 23. Notre esprit a fait notre force."


Mais à La Rochelle, un peu comme à Clermont il y a quelques années, on commence forcément à être marqués par un début de malédiction en finale, après les deux échecs contre Toulouse l'an dernier en Champions Cup puis en Top 14. "Pour pouvoir vraiment grandir, il faut gagner, conclut donc Sinzelle. Jouer une finale, c'est bien, la perdre c'est moins bien." Les Rochelais restent aussi à la lutte pour la qualification parmi les six premiers en championnat, nantis d'une septième place à égalité de points avec Toulouse (sixième) à deux journées de la fin - et à un point du LOU, cinquième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.