Champions Cup : Plainte contre Exeter déposée par Glasgow

Champions Cup : Plainte contre Exeter déposée par Glasgow©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 20 décembre 2020 à 16h55

A la suite de l'annulation des matchs des deux formations à cause du coronavirus, les Glasgow Warriors ont pointé du doigt la légèreté des Exeter Chiefs concernant le respect du protocole sanitaire lors de leur confrontation le week-end dernier.

Les Exeter Chiefs ne sont peut-être pas sortis d'affaire. Devant faire face à une propagation du coronavirus au sein de son effectif et de son staff, avec une quinzaine de ses membres touchés, le club anglais n'a pas pu défendre ses chances face à Toulouse. En effet, au fait de la situation, l'EPCR a décidé d'annuler purement et simplement la rencontre prévue ce dimanche au Stade Ernest-Wallon et accordant une victoire bonifiée (28-0) au club français. Une situation identique concerne l'adversaire des Chiefs lors de la 1ere journée, les Glasgow Warriors. La formation écossaise, dans l'incapacité d'aligner une équipe compétitive face à Lyon ce samedi, a dû également renoncer à la rencontre et concéder une victoire bonifiée au LOU (28-0). Et si les Warriors n'ont pas pu se présenter sur leur pelouse du Scotstoun Stadium, ils en font porter la responsabilité sur les Exeter Chiefs.

Une nouvelle sanction contre Exeter de la part de l'EPCR ?

Pour matérialiser cette accusation, selon une information du quotidien Le Figaro, les dirigeants des Glasgow Warriors, qui doivent faire face à l'absence de 20 joueurs, ont décidé de porter plainte auprès de l'EPCR à l'encontre de la formation anglaise. Le fondement de cette plainte est le non-respect de la part des Exeter Chiefs de l'ensemble des protocoles sanitaires mis en place autour des rencontres des compétitions européennes. Plus précisément, les Glasgow Warriors pointent du doigt le fait que, malgré plusieurs membres de leur effectif et de leur staff touchés par le coronavirus, le port du masque et la distanciation sociale n'ont pas été respectés dans la tribune où le staff, les remplaçants et les joueurs indisponibles pour la rencontre ont pu prendre place. Face à ce comportement, à même de faciliter la propagation du coronavirus au sein d'un club, les dirigeants de l'équipe écossaise ont décidé de protester de manière officielle et c'est désormais à l'EPCR de statuer dans les jours ou semaines à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.