Champions Cup (J3) : La victoire mais pas le bonus offensif pour le Racing 92 face aux Ospreys

Champions Cup (J3) : La victoire mais pas le bonus offensif pour le Racing 92 face aux Ospreys©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 15 janvier 2022 à 18h05

Sur la pelouse des Ospreys et à l'issue d'une deuxième période plus réussie, le Racing 92 a signé une troisième victoire en trois journées de Champions Cup (10-25) et conforte sa place de leader de la Poule A.



Le Racing 92 reste invaincu cette saison en Champions Cup ! Après sa démonstration de force à Northampton puis un succès sur tapis vert face aux Ospreys en décembre dernier, les joueurs de Laurent Travers ont, cette fois, pris le meilleur sur les Gallois dans un véritable match. Dès l'entame de la rencontre, les Franciliens ont mis la pression sur leurs adversaires, qui ont perdu Alex Cuthbert sur carton jaune dès la 7eme minute. Ce dernier s'est rendu coupable d'une charge avec l'épaule vers le visage de Teddy Baubigny. Sur la pénalité consécutive à cette faute, Maxime Machenaud n'a pas tremblé face aux poteaux pour ouvrir le score. En supériorité numérique, les joueurs du Racing 92 ont pu déployer leur jeu avec moins de difficulté mais la défense des Ospreys s'est montrée courageuse pour éviter d'encaisser le moindre point. Une fois Alex Cuthbert de retour, les Ospreys ont enfin lancé leur match et ont fait preuve d'une efficacité quasiment clinique. En effet, sur leur première véritable offensive, les Gallois sont allés à dame grâce à Keiran Williams. Le trois-quarts centre des Ospreys a profité du pilonnage en règle exercé par ses avants pour trouver une faille dans la défense francilienne et aplatir le premier essai de la rencontre sur une action à quatre passes.

Imhoff a réveillé le Racing 92

Un avantage que Gareth Anscombe a amplifié à huit minutes de la pause sur une pénalité consécutive à une faute de Teddy Thomas dans un ruck. Absent de dernière minute le week-end dernier face à Clermont, Juan Imhoff a alors immédiatement relancé le Racing 92. L'ailier international argentin a parfaitement récupéré son propre jeu au pied avant de récidiver pour aller aplatir en coin, ramenant ainsi sa formation à deux points au moment de retrouver les vestiaires. Au retour sur la pelouse, les joueurs de Laurent Travers ont essayé de reprendre leur marche en avant mais ils se sont montrés trop imprécis pour concrétiser leurs offensives. Toutefois, onze minutes après la reprise, Will Griffiths a quitté la pelouse après avoir reçu un carton jaune justifié par un en-avant volontaire sur une action pouvant amener le Racing 92 à l'essai. Voulant tirer parti de cette nouvelle supériorité numérique, les Franciliens ont joué la pénalité en touche mais sans que le plan fonctionne parfaitement. Dans la foulée, une deuxième tentative du même ordre a vu Virimi Vakatawa être lancé dans l'en-but mais l'international tricolore n'a pas pu rattraper le ballon avant sa sortie hors des limites du terrain.

Le bonus offensif s'est refusé aux Racingmen

Mais les velléités offensives franciliennes ont fini par être récompensées. Après une pénalité manquée par Gareth Anscombe, Gaël Fickou a percé le rideau défensif gallois sur une passe après contact de Finn Russell avant de décaler Virimi Vakatawa qui a pu aplatir tranquillement entre les poteaux. Trois minutes plus tard, Camille Chat a pensé avoir corsé l'addition mais l'arbitrage vidéo n'a pas permis de prouver que le talonneur français avait bien aplati. A l'orée des dix dernières minutes, Finn Russell a mis son équipe à l'abri d'un essai transformé avant que Teddy Thomas n'aille marquer la troisième réalisation de son équipe. Cedate Gomes Sa a surpris tout le monde avec une percée digne d'un trois-quarts et a permis au Racing 92 de prendre l'ascendant. Après une succession de passes, Gaël Fickou trouve Teddy Thomas qui, après avoir effacé Gareth Anscombe, a scellé le sort du match. En quête de bonus offensif, les Franciliens ont tenté d'envoyer du jeu mais sans grande réussite. Toutefois, l'essentiel était ailleurs car, avec cette victoire (10-25), le Racing 92 conforte sa première place dans la Poule A, avec la place en huitièmes de finale qui est déjà assurée.

CHAMPIONS CUP - POULE A / 3EME JOURNEE
Samedi 15 janvier 2022
Ospreys - Racing 92 : 10-25
18h30 : La Rochelle - Bath
18h30 : Exeter Chiefs - Glasgow Warriors

Dimanche 16 janvier 2022
14h00 : Leinster - Montpellier
16h15 : Northampton Saints - Ulster
18h30 : Clermont - Sale Sharks

Vos réactions doivent respecter nos CGU.