Challenge Cup : L'EPCR prête à inviter deux équipes pour remplacer Worcester et les Wasps ?

Challenge Cup : L'EPCR prête à inviter deux équipes pour remplacer Worcester et les Wasps ?©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 18 octobre 2022 à 12h30

A la suite de la faillite des Worcester Warriors et des Wasps, l'EPCR envisage d'ouvrir les portes de la Challenge Cup à deux formations issues de la SuperCup, troisième échelon continental géré par Rugby Europe.



Les compétitions de l'EPCR vont-elles poursuivre leur expansion géographique ? Alors que cinq équipes sud-africaines participant à l'United Rugby Championship (URC) vont découvrir la Champions Cup et la Challenge Cup cette saison, les problèmes économiques de plusieurs club anglais pourraient à nouveau changer la donne. En effet, après les Worcester Warriors, ce sont les Wasps qui ont récemment déposé le bilan et ont ainsi été suspendus de toute compétition par la Fédération Anglaise de rugby (RFU). La conséquence de cette décision est une exclusion des deux formations anglaises de la prochaine édition de la Challenge Cup, dont le coup d'envoi sera donné le 9 décembre prochain avec les matchs Perpignan-Bristol Bears et Stade Français Paris-Benetton Trévise. Des absences qui vont ainsi laisser deux places libres dans la compétition disputée par les équipes du Top 14, de la Premiership et de l'URC non qualifiées pour la Champions Cup.

La Géorgie, l'Espagne ou le Portugal représentés ?

Des places que l'EPCR pourrait prochainement décider de combler avec des équipes sortant du giron des trois principales ligues continentales. « Nous avons un mois pour faire un choix mais deux solutions se présentent, a récemment confié au magazine Midi Olympique Yann Roubert, président du LOU mais également représentant de la Ligue Nationale de rugby (LNR) au sein des instances dirigeantes de l'EPCR. Soit un forfait et une victoire 28-0 des adversaires prévus, soit un remplacement par deux équipes venues de la Rugby Europe SuperCup. » Après avoir déjà tenté un rapprochement avec Rugby Europe au travers du Continental Shield entre 2016 et 2019, ce qui avait permis à des clubs comme Calvisano, Enisey-STM ou les Timisoara Saracens d'affronter des clubs plus huppés, l'EPCR pourrait donc permettre aux deux meilleures formations du troisième échelon européen de tenter leur chance, à l'image des Tbilissi Black Lion, vainqueur de la première SuperCup aux dépens de la formation portugaise des Lusitanos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.