Les matchs entre rouges et verts, c'est fini

Les matchs entre rouges et verts, c'est fini©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 octobre 2021 à 13h54

World Rugby ne veut plus de rencontres entre une équipe jouant en rouge et une autre en vert, pour ne pas pénaliser les daltoniens, qui sont estimés à 300 millions dans le monde.



Les matchs entre les Gallois et les Irlandais, mais aussi ceux entre le XV du Poireau et l'Afrique du Sud, comme dans le dernier carré du Mondial 2019 (photo), ne seront plus jamais les mêmes, visuellement parlant. World Rugby a en effet décidé d'y mettre fin, à partir de la Coupe du monde 2027, et de contraindre l'une des deux formations à changer de couleur de maillot. Une mesure en faveur des daltoniens, qui sont estimés à 300 millions à travers le monde. Et dont la grande majorité confond le rouge et le vert.

Un handicap "mal compris"

"Fier" de cette évolution, Bill Beaumont, le patron de World Rugby, est lui-même daltonien, et il espère "sensibiliser et changer le regard grâce à des actions positives qui ne se contentent pas de relever certains des défis les plus évidents", confie-t-il ainsi, après avoir déclaré que ce handicap restait "mal compris". Un handicap qui touche donc aussi les rugbymen. Recordman des points avec la sélection écossaise, Chris Patterson a d'ailleurs témoigné à ce sujet sur le site de la fédération internationale, racontant les difficultés qu'il avait pu rencontrer sur le terrain en tant que daltonien.


"Quand je jouais à Edimbourg, je me souviens d'avoir disputé un match en nocturne face aux Scarlets, qui évoluaient en rouge foncé. Et je me rappelle qu'à plusieurs reprises, j'avais vu une ouverture en contre-attaque entre ce que je croyais être deux de mes coéquipiers, avant de me faire complètement écraser. On est focalisé sur le ballon, on court et on balaye du regard tout le temps... Je pense que c'est parce qu'il n'y avait pas vraiment de division claire dans mes yeux", confie-t-il ainsi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.