CIO : Martin Fourcade officiellement candidat à une place dans la commission des athlètes

CIO : Martin Fourcade officiellement candidat à une place dans la commission des athlètes©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 16 octobre 2021 à 21h55

Après avoir obtenu le soutien du CNOSF en septembre 2019, Martin Fourcade a vu le CIO valider sa candidature à un siège au sein de la commission des athlètes, avec un vote prévu durant les Jeux d'hiver de Pékin.



Martin Fourcade se rapproche d'une entrée au Comité International Olympique (CIO). Préféré à Renaud Lavillenie par le Comité National Olympique et Sportif Français à l'occasion d'un scrutin ayant eu lieu à l'été 2019, le quintuple champion olympique a été désigné pour représenter la France lors de l'élection des membres de la commission des athlètes du CIO, qui aura lieu à l'occasion des prochains Jeux d'hiver de Pékin, du 27 janvier eu 16 février 2022. Une candidature que le CIO a officiellement retenue ce samedi à l'occasion d'une réunion de sa commission exécutive. Toutefois, alors que deux sièges seront à pourvoir à l'occasion de cette élection à laquelle l'ensemble des athlètes prenant part aux Jeux organisés dans la capitale chinoise pourra prendre part, le nombre de candidats est tout simplement un record. En effet, pas moins de 17 athlètes ont fait acte de candidature pour un mandat de huit ans qui fera d'eux des membres à part entière du CIO.

Fourcade veut prendre le relais d'Estanguet

Retraité depuis l'hiver dernier, Martin Fourcade a rejoint le Comité d'Organisation de Paris 2024 en tant que président de la commission des athlètes. Un rôle qu'il souhaite ardemment prolonger au sein du CIO pour les huit années à venir. Pour cela, il devra convaincre afin de devancer des athlètes tels le sauteur à skis slovène Jernej Damjan, la skieuse suédoise Frida Hansdotter, la snowboardeuse tchèque Eva Samkova ou encore la patineuse de vitesse néerlandaise Ireen Wüst. S'il est élu, Martin Fourcade aura pour responsabilité de « promouvoir la participation des athlètes aux processus de prise de décisions dans l'ensemble du Mouvement olympique, d'assurer la représentation des athlètes dans le processus de prise de décisions du Mouvement olympique, de renforcer la participation des athlètes aux processus de prise de décisions du Mouvement olympique et de soutenir le développement des athlètes sur l'aire de compétition et en dehors », précise le CNOSF dans un communiqué. Les résultats du scrutin seront officialisés après un vote de ratification de la part de la Session du CIO.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.