Riner ? " On n'est pas venus chercher du bronze "

Riner ? " On n'est pas venus chercher du bronze "©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 30 juillet 2021 à 10h42

Suite à l'élimination de Teddy Riner en quart de finale aux Jeux de Tokyo, son entraîneur Laurent Calleja s'est exprimé au micro de France Télévisions. Le désormais ex-champion olympique va se remobiliser pour aller chercher le bronze.


Le coup de tonnerre ! L'élimination de Teddy Riner en quart de finale des Jeux Olympiques de Tokyo dans la catégorie des +100kg privera le Guadeloupéen d'un triplé historique. "On est tous sonnés parce que perdre comme ça c'est compliqué. En même temps c'est les règles de l'arbitrage. Teddy attaque et Bashaev le contre mais sur un contre d'une simplicité exemplaire. Juste il pousse des deux bras et il tombe sur le dos. C'est très très litigieux mais en même temps quand on revoit le règlement ça y est" a reconnu Laurent Calleja, son coach personnel au micro de France Télévisions au bord du tatami.

"Teddy est un champion et il va aller chercher cette médaille"

"On n'est pas venus chercher du bronze ça c'est clair. De toute façon maintenant on n'a plus le choix il faut repartir avec une médaille autour du cou. Teddy est un champion et il va aller chercher cette médaille-là mais ça va pas être facile car il reste deux gros matchs à faire dans un état d'esprit qui est compliqué maintenant, surtout pour un athlète d'exception comme ça" a également commenté l'entraîneur avant d'évoquer le ressenti de son sportif. "Enervé, déçu, plein d'émotions particulières. Je pense qu'on fera le point après tout ça parce que là c'est difficile de dire dans quel état d'esprit il est."



A propos de l'adversaire russe qui a éliminé Teddy Riner et de la stratégie, Laurent Calleja a évoqué le plan élaboré pour rallier les demies: "Ils se sont rencontrés y'a six mois, Bashaev a battu Bashaev par deux waza ari donc ça c'était assez facile pour lui à ce moment-là. On a réitéré la même tactique de match, à savoir être costaud sur les mains, pas trop se livrer et faire monter les pénalités et puis de temps en temps attaquer sauf qu'il a pas vraiment trouver l'ouverture sur les attaques. Ca a été un peu compliqué mais en même temps le match se déroulait normalement avec deux pénalités à une."

"Faut qu'il mette un pied sur le podium c'est important"

Quel discours tenir après un tel séisme ? "Les mots sont assez simples. Il va falloir qu'il digère pendant une heure ou deux et puis après on va le remobiliser. Je sais que c'est difficile pour lui, c'est difficile pour tout le monde pourtant il ne peut pas repartir d'ici sans sa médaille autour du cou, quelle que soit la couleur, ça reste une médaille olympique. Ca sera quand même sa 4eme médaille olympique et ça sera un grand coup de chapeau. Bien sûr il sortira pas par la grande porte mais en même temps faut qu'il mette un pied sur le podium c'est important". Sur sa route en repêchage, le champion olympique 2012 et 2016 a battu Rafael Silva. En finale pour le bronzage, il devra terrasser le Turc Kayra Sayit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.