Jeux Paralympiques : Alexandre Léauté ne réalise pas

Jeux Paralympiques : Alexandre Léauté ne réalise pas©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le jeudi 26 août 2021 à 09h52

Alexandre Léauté est le premier champion paralympique français de l'été tokyoïte. Le Tricolore a décroché la médaille d'or en poursuite individuelle 3000m C2.



Après l'argent d'Ugo Didier sur 400m nage libre S9 et le bronze de Marie Patouillet en poursuite individuelle 3 000 m C5, Alexandre Léauté a offert à la France sa première médaille d'or des Jeux Paralympiques de Tokyo. Le pistard français s'est imposé en poursuite individuelle 3000m C2. Quelques minutes après cette victoire, il avait encore du mal à réaliser la portée de son exploit au micro de France Télévisions. « Sincèrement, je ne m'en rends pas compte. Ce matin, y avait un très gros adversaire en face de mois malheureusement pour lui il s'est fait déclasser. C'est le sport, il y en a certains qui sont tristes et d'autres qui sont heureux, aujourd'hui ça a tourné en ma faveur », a expliqué l'athlète de 20 ans. Le jeune Français n'arrivait pas à se rendre compte qu'il allait faire résonner La Marseillaise au Vélodrome d'Izu. « Je ne sais pas ce que je vais ressentir en montant sur la plus haute marche du podium. Je ne réalise pas encore ce qui est entrain de m'arriver. Je n'ai que 20 ans et j'ai déjà un titre paralympique, je vais essayer de savourer de la plus belle des manière et profiter de cette médaille avec mes proches », a-t-il poursuivi au micro de France Télévisions.

« C'est l'accomplissement d'un énorme travail »

Ce titre paralympique, Alexandre Léauté l'a dédié à son entourage et aux personnes qui l'ont accompagné durant ses nombreux efforts pour en arriver jusque-là. « Que dire, que dire, je ressens plein d'émotions. J'ai travaillé très très dur pour en arriver là, c'est l'accomplissement d'un énorme travail avec mon entraîneur, ma préparatrice mentale, et tous ceux qui accompagnent le pole espoir de Paris cyclisme au quotidien : les médecins, le préparateur physique, je vais en oublier mais merci à ceux qui nous ont soutenus durant cette longue période paralympique. J'espère que cette médaille va rendre la pareille comme il se doit. » Grâce à lui, l'équipe de France pointe poursuit ses très bons débuts aux Jeux Paralympiques de Tokyo et compte trois médailles après deux jours de compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.