Bleus - Gille : "On se doit de montrer autre chose"

Bleus - Gille : "On se doit de montrer autre chose"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 20 janvier 2021 à 22h47

Poussifs vainqueurs de l'Algérie mercredi (29-26), les Bleus n'ont pas franchement convaincu pour leurs débuts dans ce tour principal du Mondial, comme l'a ensuite reconnu leur sélectionneur Guillaume Gille. 

 

Deux jours après avoir conclu la première phase du Mondial égyptien sur un succès arraché face aux surprenants repêchés suisses (25-24), les Bleus ont débuté le tour principal par une victoire "très étriquée" contre l'Algérie mercredi (29-26), comme l'a ensuite reconnu un Guillaume Gille "déçu par la performance collective" de ses hommes. "C'est une victoire très étriquée, et on va retenir ces deux points qui nous permettent de rentrer dans ce tour principal. Mais clairement, au niveau du contenu, la copie est à revoir, a déclaré le sélectionneur tricolore sur beIN Sports. Il y a eu beaucoup de secteurs dans lesquels on a pêché, par manque de justesse, par manque de maîtrise, par moments aussi par manque d'agressivité dans certains secteurs, notamment dans le duel, que ce soit défensivement ou face au gardien de but. On a perdu aussi beaucoup de ballons, sur des actions assez simples. 

Gille : "Du travail, on savait qu'il y en avait"

L'ancien demi-centre a aussi évoqué "la fragilité dans le jeu" des Tricolores. "Du travail, on savait qu'il y en avait dans ce groupe, par rapport à ce nouveau chapitre qui s'ouvrait pour l'équipe de France. Mais on espérait être un peu plus loin et pouvoir vivre un match plus maîtrisé, dans lequel le rapport de force penche en notre faveur. Sans faire injure aux Algériens, qui ont fait un très bon match, on se doit de montrer autre chose." Il le faudra pour atteindre les quarts de finale, même si les Bleus sont en ballottage favorable après ce quatrième succès en autant de matchs. Il va falloir enchaîner vendredi contre des Islandais battus par les Suisses un peu plus tôt (18-20), puis dimanche face à une équipe portugaise qui a bien failli surprendre la Norvège mercredi soir (28-29). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.