Reims : Les dirigeants calment les polémiques concernant Still

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 23 février 2024 à 20h39

Après l'interview de Will Still à The Athletic, dans laquelle le technicien a confié son désir de rentrer en Angleterre, les dirigeants du Stade de Reims ont pris la parole, ce vendredi. Le directeur sportif Mathieu Lacour et le président de Reims Jean-Pierre Caillot ont ainsi évoqué un désir d'avenir commun avec le technicien sous contrat jusqu'en 2025.

Si Will Still rêve de l'Angleterre, c'est bien au Stade de Reims qu'il est lié, jusqu'en 2025. Ce vendredi, les dirigeants du club occupant la 8ème place de Ligue 1 ont mis les choses au point, à 2 jours du déplacement au Havre, alors que l'entraîneur a évoqué son désir de "rentrer à la maison", en Angleterre, lors de l'interview accordée à nos confrères de The Athletic. Après une discussion "franche et honnête" avec Still, le directeur sportif Mathieu Lacour a ainsi livré son sentiment lors d'une conférence de presse particulière. "On est un club étape, pour les jeunes joueurs comme pour les jeunes entraîneurs. On sera donc très fiers si un jour Will peut rejoindre la Premier League et entraîner le club de ses rêves, West Ham. Mais notre histoire commune n'est absolument pas terminée. On se projette ensemble, non pas jusqu'à la fin de saison, mais à moyen terme", a mis en avant le dirigeant.

Pour Caillot, le message de Still est "honnête"

Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, n'a pas déploré le thème de l'avenir de Still, étant donné l'âge du technicien (31 ans). "Dire qu'il est ambitieux et s'imagine entraîner un club en Angleterre est juste un message honnête. Après, il ne faut pas que son message soit déformé ou mal compris, c'est là-dessus qu'il doit être vigilant", a insisté Caillot, dans des propos relatés par nos confrères de L'Equipe. A l'heure actuelle, il n'est donc absolument pas question de la fin de l'aventure entre les différentes parties et le Stade de Reims, dans un contexte sportif marqué par une série de 5 matchs sans victoires toutes compétitions confondues, tentera de rebondir sur la pelouse du Havre. "Ça va être un vrai match il y aura de l'intensité et de la qualité dans le jeu. Il y aura un jeu d'échec par moments parce qu'on va essayer de s'affronter à ce niveau-là aussi. je m'attends vraiment à un match intéressant des deux côtés", s'est avancé Still, plutôt convaincu par la séance d'entraînement du jour qu'il espère voir retranscrite en match.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.