Nice : Atal, un départ en janvier se dessine

Nice : Atal, un départ en janvier se dessine ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le vendredi 01 décembre 2023 à 10h20

Youcef Atal, le défenseur algérien de l'OGC Nice, semble voir sa carrière au sein du club azuréen toucher à sa fin.



L'histoire entre l'OGC Nice et Youcef Atal, arrivé en 2018, semble arriver à un point de rupture. Le latéral droit de 27 ans, qui compte 34 sélections et 2 buts avec l'équipe nationale d'Algérie, est au cœur d'une tourmente depuis la mi-octobre. Suite à un partage controversé sur les réseaux sociaux, jugé haineux et discriminatoire, l'Algérien a été suspendu par le club niçois et n'a plus joué depuis le 1er octobre.

La situation a pris une tournure encore plus inquiétante lorsque le défenseur formé au Paradou AC a été placé en garde à vue le 24 novembre, dans l'attente d'un jugement pour « provocation à la haine raciale à raison de la religion ». Il a ensuite été remis en liberté sous contrôle judiciaire dans l'attente de son jugement, le 18 décembre prochain. Cet incident a renforcé la décision des dirigeants niçois de se séparer de son joueur, malgré un contrat s'étendant jusqu'en juin 2024.

Nice veut se séparer d'Atal

Le club azuréen, propriété d'INEOS, envisage de se séparer de Youcef Atal lors du prochain mercato hivernal à en croire les informations du média local Nice-Matin. Toutefois, compte tenu des circonstances actuelles, le montant potentiel de cette vente reste incertain, d'autant plus qu'aucun club ne s'est pour l'instant manifesté pour s'offrir les services de l'international algérien.

Freiné dans sa progression par plusieurs pépins physiques durant les dernières années, le latéral droit de 27 ans a rapidement retrouvé sa place dans le onze niçois cette saison. Avant sa suspension, il avait pris part à six rencontres de Ligue 1 pour un but inscrit. Son avenir au sein de la formation française semble désormais incertain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.