Rennes : Stéphan veut « aller dans une forme de folie » pour renverser l'AC Milan

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 21 février 2024 à 19h00

Balayé à San Siro (3-0), le Stade Rennais aspire à faire tout son possible pour réaliser un exploit contre les coéquipiers d'Olivier Giroud au Roazhon Park, jeudi (18h45). Avec l'espoir, forcément mince, de se qualifier en 8ème de finale de la Ligue Europa, le club breton devra basculer dans la folie contre les Rossoneri, selon Julien Stéphan.

Apparu résigné il y a une semaine, Julien Stéphan croit toujours le Stade Rennais capable d'un exploit contre l'AC Milan. A San Siro, lors du barrage aller de la Ligue Europa, son équipe a été défaite par plus forte qu'elle, mais l'espoir demeure à la veille d'un match à domicile porteur d'espoirs. "Compromis, ça veut dire mal engagé mais pas terminé. Ça me semble de la lucidité par rapport au match aller, mais ce n'est pas terminé", a mis en avant le technicien, qui a affirmé que son groupe allait jouer sa chance "à fond" face aux Rossoneri. L'objectif, dans l'optique d'une folle remontée, sera de créer les conditions d'une rencontre spéciale "pour essayer d'avoir une part d'irrationnel dans ce match" aux yeux du technicien.

"Si on a quelque chose de très calculé, ils seront plus forts que nous"

Idéalement, il faudra bien sûr ouvrir le score et ne pas voir le mythique club italien prendre les devants, ce qui serait alors rédhibitoire. "On va s'occuper de nous, de notre match. De construire notre histoire sur ce match. On sait qu'on aura une opposition forte, expérimentée en plus. On va s'occuper de nous. Il faut sortir des sentiers battus, et puis aller dans une forme de folie", a souligné Stéphan, bien conscient qu'en jouant de façon classique, Rennes tomberait alors sur un os. "Si dans ce match on a quelque chose de très conventionnel, de très calculé, on n'y arrivera pas, ils seront plus forts que nous. Si on l'emmène sur un autre chemin, peut-être qu'on peut créer quelque chose, en tous les cas, une atmosphère différente, ce sera l'objectif. Il faut toutes les planètes alignées", a synthétisé l'entraîneur du Stade Rennais, qui a déjà sa "petite idée" sur la mise en place de jeudi soir. La "période très faste en termes de résultats, de confiance aussi" traversée par Martin Terrier, Arnaud Kalimuendo et Amine Gouiri sera un atout à ne pas négliger alors que les offensifs enchaînent les bonnes prestations, et surtout les buts, ces dernières semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.