Youth League : L'OM en prend six face au Sporting

Youth League : L'OM en prend six face au Sporting©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 04 octobre 2022 à 19h54

Les jeunes Marseillais ont vécu un véritable cauchemar mardi contre le Sporting (0-6), à l'occasion de la troisième journée de Youth League (groupe D). Au-delà du spectre de l'élimination, une telle rouste peut bien sûr laisser des traces.



Avant le match de Ligue des champions entre l'Olympique de Marseille et le Sporting, l'opposition traditionnelle de Youth League opposait les deux équipes de jeunes en guise de lever de rideau, dans l'après-midi à la Commanderie. Celle-ci a viré à la catastrophe totale pour les jeunes Phocéens, battus 6-0 à domicile ! Les Portugais ont parfaitement réparti leurs buts, 3-0 à la pause grâce à Rodrigo Ribeiro (26eme), Samuel Justo (40eme) et Mateus Fernandes (41eme), puis trois autres réalisations au retour des vestiaires par Rodrigo Ribeiro pour un triplé (49eme, 52eme) et Afonso Moreira qui a lui fini à deux buts (59eme) après avoir ouvert le score. Il a donc suffi de 33 minutes aux Lisboètes pour marquer six fois.

Humiliation suprême, les Marseillais perdent 6-0 en ayant fini à onze contre dix, après l'expulsion du défenseur adverse David Monteiro en position de dernier défenseur (70eme). Mais ce n'était peut-être pas encore le pire : à la 79eme minute, l'OM obtenait un penalty et l'attaquant suisse Esey Gebreyesus l'a manqué, non sans avoir été à deux doigts d'en venir aux mains avec son partenaire pour savoir qui allait se charger du coup de pied de réparation...

Bref, c'est ce qu'on peut appeler un match à oublier, même si le coach Michaël Lebaillif veut aussi en tirer les enseignements : "On savait que c'était la plus grosse équipe de la poule, nous on part de très loin et on a tenté de résister, mais voilà... On ne s'attend jamais à prendre 6-0, c'est sûr, même si on savait que l'écart était très grand. On est très loin, c'est sans appel et il n'y a pas de hasard. On a beaucoup de boulot, on a joué une montagne et on n'est pas encore prêts." Les Marseillais, derniers de la poule avec un point, ne devront "pas tendre l'autre joue la semaine prochaine" pour le match retour, prévient toutefois l'entraîneur en guise de conclusion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.