Tottenham : Les supporters anglais interdits de centre-ville à Marseille

Tottenham : Les supporters anglais interdits de centre-ville à Marseille©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 01 novembre 2022 à 14h30

Alors qu'environ 2 000 supporters de Tottenham sont attendus ce mardi à Marseille, la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône a décidé de leur interdire l'accès au centre-ville.



Décidément, la campagne européenne de l'Olympique de Marseille n'aura pas été de tout repos. La première rencontre dans le sud de la France contre l'Eintracht Francfort avait notamment été émaillée de quelques incidents et débordements, malgré trois arrêtés pris par la préfecture des Bouches-du-Rhône. Le club phocéen dirigé par Pablo Longoria avait ensuite été sanctionné par l'UEFA et avait dû accueillir le Sporting CP dans un Orange Vélodrome à huis clos. Ce mardi, lors de la 6eme et dernière journée de la phase de groupes de la C1, Igor Tudor et ses joueurs vont retrouver leurs supporters dans leur antre pour « le match de l'année » contre Tottenham (21h). Forcément, avant cette rencontre décisive pour l'avenir européen des Olympiens, Frédérique Camilleri, la Préfète de police des Bouches-du-Rhône, a pris des mesures pour tenter d'éviter des affrontements entre supporters des deux formations. L'idée étant clairement de prévenir des risques.

Les Anglais sous étroite surveillance

Ainsi, depuis ce lundi midi et ce jusqu'à mercredi 2 heures du matin, un arrêté de la Préfecture de police a vu le jour, à la veille du match entre l'OM et les Spurs. Dans celui-ci, on peut lire qu'il est interdit « à toute personne se prévalant de la qualité de supporter de Tottenham ou se comportant comme tel » d'avoir accès au centre de la cité phocéenne, c'est-à-dire de circuler dans les 1er, 2eme, 6eme et 7eme arrondissements de Marseille. Cela regroupe donc un large secteur incluant notamment le Vieux-Port, le Panier, Notre-Dame de la Garde ou encore le front de mer sur la corniche. En effet, les fans anglais pourraient « susciter des rivalités avec les supporters marseillais », or ces derniers sont réputés pour « sillonner le centre-ville afin de détecter » des groupes rivaux « dans le but de les affronter. » De ce fait, les Londoniens se rendront au stade « à bord d'autocars et d'autobus placés sous escorte policière. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.