Saint-Etienne : Puel conforté pour le moment

Saint-Etienne : Puel conforté pour le moment©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 10 novembre 2021 à 19h20

Sur France Bleu Loire, Jean-François Soucasse, le président exécutif de Saint-Etienne, s'est exprimé sur la situation de Claude Puel, maintenu malgré le mauvais début de saison du club.



Statu quo pour Claude Puel. Alors que les trêves internationales sont souvent l'occasion de limoger un entraîneur pour offrir à son successeur du temps avant le prochain match, Saint-Etienne a de son côté décidé de confirmer Claude Puel dans son rôle. Si les Verts réalisent pour le moment un très mauvais début de saison, avec neuf points en 13 matchs, l'ancien milieu de terrain passé par Monaco va rester en poste dans le Forez. Un sursis offert notamment grâce au renversant succès de son équipe contre Clermont dimanche dernier (3-2). Cependant, l'intéressé va devoir confirmer et rapidement redresser la barre pour voir la situation se calmer autour de lui. « Je ne suis pas l'avocat de Claude Puel. Est-ce que le début de saison est satisfaisant ? Bien évidemment que non. Est-il décevant ? Oui. Avons-nous tous une part de responsabilité ? Oui », a notamment reconnu Jean-François Soucasse, le président exécutif de Saint-Etienne, ce mercredi.

« Ensemble sur le même bateau »

« Ce que je veux savoir aujourd'hui, c'est si le staff et les joueurs poursuivent un projet commun qui est clairement identifié : celui d'assurer le maintien en Ligue 1 de l'AS Saint-Etienne. Aujourd'hui, Claude, comme ses adjoints et ses joueurs, est parfaitement mobilisé. J'ai beaucoup trop d'expérience dans le football pour prendre des décisions définitives. Ceux qui se hasardent à les prendre sont souvent démentis dans les faits. Claude est un éducateur et un manager général du club expérimenté. Il a déjà connu des situations difficiles et n'a jamais connu de relégation. Il n'est pas étonné d'être la cible des critiques. Pas plus lui, que les joueurs et les dirigeants dont je fais partie. Nous sommes ensemble sur le même bateau. (...) Je ne suis pas dans une situation de déni, je ne crois pas à la méthode Coué, je crois en ce que je vois. Les résultats sportifs sont le seul juge de paix. J'ai la conviction que cette première victoire sera une première étape dans notre rétablissement », a expliqué Soucasse, ce mercredi, sur les ondes de France Bleu Loire. A Puel de jouer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.