PSG : Quand Hakimi va, tout va !

PSG : Quand Hakimi va, tout va !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365 : publié le dimanche 08 octobre 2023 à 23h30

Comme souvent depuis le début de la saison, le PSG a pu s'appuyer sur un Achraf Hakimi des grands soirs. Après le trou noir de Newcastle, le latéral droit marocain a une nouvelle fois brillé lors de la victoire du club de la Capitale sur la pelouse de Rennes ce dimanche.



Ça commence à devenir une habitude. Si le PSG a mis fin ce dimanche à cinq ans de disette à Rennes, il peut encore remercier Achraf Hakimi. Alors que le club de la Capitale restait sur un camouflet majuscule sur la pelouse de Newcastle en Ligue des Champions après une prestation inquiétante à Clermont, le match à Rennes était crucial avant la trêve internationale. Comme lors de la victoire très large face à Marseille il y a deux semaines, le latéral droit international marocain a su se rendre indispensable et a été un des grands artisans du quatrième succès du champion de France en titre sur les huit matchs de Ligue 1 disputés cette saison. Luis Enrique ayant remisé le 4-2-4 qui n'a absolument par fonctionné sur les deux dernières rencontres, Achraf Hakimi a eu l'opportunité de prendre ses aises sur un côté droit qu'il a partagé avec Ousmane Dembélé. Un duo qui a eu besoin d'une demi-heure pour se mettre en évidence. En effet, alors que l'attaquant international français a été passeur décisif sur l'ouverture du score limpide de Vitinha, qui semble avoir été le chainon manquant pour le club de la Capitale, le Marocain a fait parler sa pointe de vitesse.

Hakimi tout simplement impérial

Surprenant la défense rennaise sur une ouverture lumineuse de Warren Zaïre-Emery, Achraf Hakimi n'a pas laissé la moindre chance à Steve Mandanda pour offrir le break au PSG avant le retour aux vestiaires. Alors que les joueurs de Luis Enrique auraient pu douter quand Amine Gouiri a trompé Gianluigi Donnarumma dix minutes après la reprise, le latéral droit parisien a pu faire apprécier la précision de son pied droit. Après un une-deux inspiré avec Ousmane Dembélé, Achraf Hakimi a ouvert pour Randal Kolo Muani qui, sur son premier ballon, a scellé le sort de la rencontre. Alors que Bradley Barcola est entré en jeu devant lui pour le dernier quart d'heure, l'international marocain est resté sur la lancée de son entame de match et a su trouver une certaine complicité avec l'ancien Lyonnais dans une équipe qui a manqué cruellement de tranchant face à une équipe rennaise qui a fini par se résigner à concéder une première défaite à domicile depuis 2018 face au PSG. Le club de la Capitale, au fond du trou au retour d'Angleterre, retrouve le podium de Ligue 1 et peut grandement remercier Achraf Hakimi, qui multiplie les prestations XXL depuis plusieurs semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.