PSG : Neymar rassuré, Maçon harcelé

PSG : Neymar rassuré, Maçon harcelé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 29 novembre 2021 à 08h53

De nouveau blessé dimanche lors de Saint-Etienne-PSG, Neymar souffrirait d’une grosse entorse de la cheville et non pas d’une fracture. Le Stéphanois Yvann Maçon, à l’origine de sa blessure, a lui été la cible de menaces et de messages haineux.



Si le PSG l’a emporté 3-1 à Saint-Etienne dimanche en début d’après-midi, le leader de Ligue 1, qui compte 12 points d’avance sur son nouveau dauphin, le Stade Rennais, a encore perdu Neymar sur blessure. Une constante depuis l’arrivée à Paris du Brésilien, qui n’a jamais effectué une saison complète dans la capitale française, atteignant la barre des 20 matchs en championnat uniquement lors de sa première saison (2017-2018). Sur un tacle du Stéphanois Yvann Maçon, il a marché involontairement sur la jambe du Stéphanois en retombant, et sa cheville gauche a méchamment tourné. Il s’est ensuite tordu de douleur au sol, demandant le changement avant d’être évacué de la pelouse sur civière.

Mais si on pouvait craindre le pire pour le numéro 10 parisien, qui a quitté Geoffroy-Guichard en béquilles, et que son entraîneur Mauricio Pochettino a dit qu’il était "forcément inquiet", il aurait évité la fracture et souffrirait d’une grosse entorse. Et sa durée d’indisponibilité serait de 6 semaines à en croire L’Equipe. Il pourrait donc retrouver le chemin des terrains à la mi-janvier, même s’il va falloir attendre le résultat de ses examens de lundi pour connaître la durée exacte de son absence.

Maçon a lui été victime d’un véritable harcèlement sur les réseaux sociaux, où l’ancien Dunkerquois a été la cible de menaces et d’insultes. "C’est avec beaucoup d’amertume que l’ASSE déplore une nouvelle fois la vague de haine et d’insultes dont est victime l’un de ses joueurs sur les réseaux sociaux après cet ASSE-PSG. Yvann Maçon ou un autre, le harcèlement en ligne doit cesser", a écrit le club du Forez sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.