Marseille : Rami fait des jaloux

Marseille : Rami fait des jaloux©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 07 novembre 2022 à 10h10

Interrogé par L'Equipe, Alen Boksic a notamment évoqué son manque notoriété auprès des supporters de l'OM.



Adil Rami ne fait plus partie de l'effectif de l'Olympique de Marseille. L'actuel défenseur de Troyes a cependant laissé une trace dans les mémoires. Celles des fans de l'équipe mais aussi des anciennes gloires du club olympien. Par exemple, Alen Boksic a été marqué par la popularité du champion du monde français. A ses yeux, elle est même un peu trop importante. Dans une interview accordée à l'Equipe, le champion d'Europe 1993 s'est dit surpris qu'on l'élève au rang de héros du côté de l'Orange Vélodrome alors que les anciens de son époque sont oubliés.

« Et nous, on est des abrutis ? »

« Ça change vite, dans le foot, a-t-il commencé par souligner. Il y a quatre ans, on a fêté les 25 ans de la victoire en Ligue des champions (1993). On était tous invités au Vélodrome. Je vais au stade, ils jouaient la dernière journée de championnat contre Amiens. Avant le match, on va sur la pelouse, le public nous applaudit, puis l'échauffement commence, alors on va s'asseoir en tribune. Je suis avec (Jocelyn) Angloma et (Basile) Boli. Et juste à côté de nous, il y avait (Adil) Rami, qui était suspendu. Et là, tous les gamins qui venaient voulaient la photo de Rami ! Ils ne me voyaient même pas. Et je me disais : "Oh, et nous ? On est quoi, trois abrutis ?" (rires). Même Boli, ils ne le calculaient pas, ils passaient devant comme si c'était un siège vide ! Le foot, ça passe très vite. Les jeunes devaient se dire : "C'est qui ces trois papys à côté de Rami ?". »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.