L1 (J35) : Lorient enchaîne aux dépens d'Angers

L1 (J35) : Lorient enchaîne aux dépens d'Angers©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 02 mai 2021 à 17h01

Grâce à Wissa peu avant la mi-temps et Lemoine peu après la mi-temps, Lorient signe une deuxième victoire de suite aux dépens d'Angers (2-0), qui poursuit sa mauvaise série. Les Merlus se donnent de l'air par rapport à la zone de relégation.

Pour rester en Ligue 1, il faut aussi avoir de la réussite. Et garder son sang-froid. Sans avoir été dominants, à l'issue du premier quart d'heure de jeu, les Merlus se sont retrouvés en supériorité numérique, suite au tacle trop appuyé de Lassana Coulibaly, sur Laurent Abergel, et son exclusion (15eme). Mais malgré la possession, Lorient a tardé à faire des différences. Trevoh Chalobah a tout d'abord manqué l'immanquable, sur une reprise de volée à bout portant trop smashée (18eme). Bien trouvé au point de penalty, sur un centre de Vincent Le Goff, c'est ensuite Fabien Lemoine qui s'est retrouvé en bout de course au moment de conclure (32eme). En face, Angers a tenté d'affronter le mauvais sort. Car après la sortie prématurée de Lassana Coulibaly, c'est le capitaine Ismaël Traoré qui a dû se résoudre à céder sa place, en raison de douleurs à un genou (22eme). Son remplaçant, Jimmy Cabot, s'est d'ailleurs rappelé au bon souvenir de son ancien club. Sur une belle chevauchée, partie de la droite, l'ailier s'est présenté devant Paul Nardi, mais a perdu le ballon sur son ultime crochet devant Trevoh Chalobah (26eme). Le salut des Morbihanais est de nouveau venu d'une erreur adverse. Une faute de main de Vincent Manceau sur une frappe apparemment cadrée d'Enzo Le Fée. Juste avant la pause, Yoane Wissa n'a pas tremblé pour tromper Paul Bernardoni et donner un avantage tout de même logique aux locaux (1-0, 44eme) à la pause.

Le break d'entrée

Si les Bretons ont mis du temps à trouver la brèche, ils ont vite surfé sur cette réussite. Dès l'entame de la seconde période, Fabien Lemoine a surpris Paul Bernardoni avec un centre-tir du droit, qui n'a laissé aucune chance au portier, à cause d'un rebond (2-0, 48eme). Lorient a su se mettre d'emblée à l'abri et ce n'est pas l'exclusion de Julien Laporte, pour un deuxième carton jaune (50eme) qui changera cet état de fait. Trop timides, les Angevins ont tenté de sauver l'honneur, mais Stéphane Bahoken a manqué de réalisme sur ses reprises de volée. La première s'est écrasée sur la barre transversale de Paul Nardi, après un cafouillage de ce dernier (63eme) et la deuxième a terminé sa course dans le petit filet extérieur, sur un centre de Pierrick Capelle (74eme). Entré en jeu, Farid El Melali s'est aussi essayé à un tir puissant du droit qui a flirté avec le poteau gauche (80eme). Si le SCO a déjà une bonne avance, au classement, d'un point de vue comptable, les hommes de Stéphane Moulin ont enchaîné un septième match sans victoire en championnat, repoussant leur maintien officiel. Pour Lorient, à l'image du premier but cette saison de leur capitaine Fabien Lemoine, les nouvelles ont globalement été bonnes dans la course au sauvetage. Le match nul de Nîmes leur a permis de prendre six points d'avance sur l'avant-dernier, à trois journées de la fin. Si Nantes s'est imposé à Brest, les Merlus ont aussi quatre points de plus que le barragiste, avant de défier Lyon, Metz et Strasbourg, pour finir la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.