L1 (J30) : Lens respire après sa victoire face à Clermont

A lire aussi

Youcef Touaïtia, Media365, publié le samedi 20 avril 2024 à 22h59

Après quatre matchs sans victoire, Lens reprend sa marche en avant en s'imposant face à Clermont (1-0). Les Sang et Or confortent leur sixième place.

Le RCL peut souffler. Après quatre matchs de rang sans gagner, Lens a pris le dessus sur Clermont (1-0), ce samedi, à l'occasion de la 30ème journée de Ligue 1. Un premier succès depuis un mois et demi qui permet aux Sang et Or de renforcer leur sixième place en revenant provisoirement à trois points de Lille, 4e, qui compte deux matchs en moins. Pour le CF63, lanterne rouge, ce revers le rapproche un peu plus de la Ligue 2.

Un penalty après 30 secondes

Un match pour lequel il ne fallait pas venir en retard. En effet, les Lensois prenaient les devants grâce à un penalty transformé par Florian Sotoca, obtenu par Neil El Aynaoui après seulement 30 secondes pour une faute de Chrislain Matsima (1-0, 3ème). Rapidement devant au tableau d'affichage, le club artésien connaissait néanmoins une période plus creuse durant dix minutes sans toutefois concéder la moindre occasion nette malgré un tir enlevé de Muhammad Cham (8ème). Par la suite, les Lensois reprenaient le contrôle du match et passaient à plusieurs reprises proches du break par Elye Wahi (16ème), Angelo Fulgini (21ème) mais surtout Florian Sotoca, dont la frappe enroulée trouvait le poteau gauche de Mory Diaw (38ème). Une domination assez nette face à des Auvergnats de moins en moins précis, partagés entre la volonté d'attaquer pour égaliser au plus vite et de ne pas se découvrir pour éviter d'encaisser un deuxième but possiblement fatal.

Lens a manqué de réussite

Une deuxième réalisation lensoise qui aurait pu survenir quelques secondes après le retour des vestiaires sans un superbe arrêt du pied de Mory Diaw devant Elye Wahi (46ème). En perte totale de confiance, l'ancien buteur de Montpellier butait une nouvelle fois sur le gardien adverse (65ème) et mangeait même la feuille de match sur un face-à-face complètement manqué (70ème). Entre-temps, Facundo Medina (62ème) et Neil El Aynaoui (66ème) voyaient le VAR leur refuser un but chacun. À défaut de marquer ce deuxième but, Lens parvenait à se montrer solide malgré une énorme frayeur sur un tir de Grejohn Kyei consécutif à une sortie manquée de Brice Samba (76ème) alors que Florian Sotoca touchait encore une fois le poteau (89ème). Une fin de match bien gérée pour éviter la mauvaise surprise et garder ses chances dans la course aux places pour la Ligue Europa. Pour Clermont, c'est un 16ème revers en championnat et un pas supplémentaire vers la Ligue 2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.