L1 (J20) : Lorient remporte le derby breton

A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 27 janvier 2023 à 22h56

Les Merlus ont fait la différence en première période face à leur rival régional du Stade Rennais (2-1, 20eme journée de Ligue 1).

Lorient a construit sa victoire face à Rennes (2-1) en première période. Profitant de l'apathie rennaise, les Merlus ne se sont pas fait prier pour leur mettre la tête sous l'eau grâce à des buts de Talbi et de Le Bris. Si après la pause et un changement de système opéré par Génésio, Rennes a réussi à réduire l'écart par Tait, il en fallait beaucoup plus pour espérer les trois points.

Lorient se balade

Avec une seule victoire lors des neuf derniers matchs, le FC Lorient n'abordait pas en pleine confiance ce derby breton face à Rennes. Des Rennais qui, eux, restaient sur une victoire probante face au PSG (1-0) mais continuent depuis le début de saison d'avoir énormément de mal en déplacement. Le début de match est largement favorable à Lorient, qui a su profiter d'erreurs techniques inhabituelles des joueurs de Bruno Génésio. A force d'avertissements, les Rennais ont cédé sur un corner et la reprise de la tête de Talbi qui avait été oublié dans la surface (1-0, 13eme). Quasiment dans la foulée, Wooh était tout proche d'égaliser mais seul face au but, il frappait au-dessus (17eme).

Lorient continuait alors de gagner les duels et de faire mal à la défense rennaise trop souvent mal placée. A ce petit jeu, c'est Théo Le Bris qui va en profiter. Il se retrouvait à la conclusion d'un contre éclair pour tromper Mandanda d'une frappe du gauche dans la lucarne (2-0, 30eme). Un deuxième but qui a complètement assommé les Rennais, tout proches de craquer une nouvelle fois. Parti en contre, de son camp, Koné se présentait seul face à Mandanda et le gardien rennais sauvait son camp du pied (38eme). Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur ce score logique en faveur de Lorient (2-0) face à des Rennais méconnaissables.



Génésio rebat les cartes

En deuxième période, Bruno Génésio a décidé de tout changer en repassant à 4 derrière et en faisant entrer en jeu trois nouveaux joueurs ; le résultat ne fut pas immédiat car Ponceau marquait, profitant des largesses de la défense rennaise... heureusement pour les coéquipiers de Traoré, le Lorientais était hors-jeu. C'est alors que Rennes s'est mis à jouer sous l'impulsion des accélérations dévastatrices du Ghanéen Sulemana. Dommage qu'il n'est pas été plus lucide dans ses choix. A l'image de cette action où bien servi par Tait, il s'est présenté face à Mannone qui a détourné sa frappe à ras de terre alors que la balle piquée semblait plus indiquée. C'est d'un autre remplaçant, Flavien Tait, que l'espoir allait venir. Après un une-deux entre Bourigeaud et Traoré, ce dernier centrait fort pour Tait qui, lancé comme une balle, se jetait pour mettre la balle au fond (2-1, 74eme).

Sulemana (78eme) et Gouiri (90eme) étaient tout proches d'égaliser mais sans succès. Lorient a su faire le dos rond dans les trente dernières minutes pour arracher une belle victoire. Le moyen idéal d'aborder une semaine à deux matchs avec Reims et Angers au programme. Pour Rennes en revanche, nouvelle désillusion à l'extérieur, Bruno Génésio va devoir trouver une solution car cela pourrait coûter cher au final. Heureusement, les Rennais vont enchainer deux rencontres à la maison face à Strasbourg et Lille avec un faux pas interdit pour continuer à rêver d'Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.