Bordeaux : Entre Costil et les Ultramarines 1987, la guerre est déclarée

Bordeaux : Entre Costil et les Ultramarines 1987, la guerre est déclarée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 23 mars 2022 à 16h45

Accusé de racisme par les Ultramarines 1987, Benoit Costil s'apprête à porter plainte contre eux, qui viennent d'en remettre une couche à propos du gardien de Bordeaux.



Dans cette histoire, le point de non-retour semble dépassé depuis longtemps maintenant. En effet, alors que Benoit Costil a été pris à partie par les Ultramarines 1987 à la mi-temps de la rencontre opposant Bordeaux à Montpellier dimanche dernier (défaite 2-0), la querelle entre les deux clans n'a pas faibli depuis. Accusé de racisme par ce groupe d'ultras girondins, le gardien a décidé de réagir et va porter plainte contre eux, d'après les dernières informations de RMC Sport. Déjà très remonté après ce match comptant pour la 29eme journée de Ligue 1, l'ancien joueur de Sedan et Rennes avait même menacé de claquer la porte. « Je m'en vais, je ne finirai pas la saison », aurait en substance déclaré l'intéressé, sous le coup de la colère, selon 20 Minutes. Egalement visé dans cette affaire, Laurent Koscielny pourrait suivre les pas de son ancien coéquipier et saisir la justice.

« La plus grande offense que le Virage Sud ait connue »

Ces derniers jours, si les joueurs de Bordeaux et des salariés du club ont apporté leur soutien à Costil, les Ultramarines 1987 ne se sont pas arrêtés là et en ont remis une couche ce mercredi. « Alors qu'un déferlement de haine sans précédent nous vise, il nous parait important de nous exprimer. (...) Durant la première période (contre Montpellier), il s'est produit un incident de première importance sur la pelouse où Benoit Costil s'est attaqué de manière éhontée à Anel Ahmedhodzic. Non, ce n'était pas un "banal fait de jeu", comme cela a été parfois rapporté, mais un incident gravissime. (...) Il faut être clair : les paroles et les gestes de Benoît Costil sont la plus grande offense que le Virage Sud ait connue de la part d'un joueur depuis sa création. (...) Cet affront ne devait pas rester sans conséquences », peut-on notamment lire dans ce communiqué, publié sur les réseaux sociaux. La fin de saison des Girondins s'annonce des plus tendues...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.