OL : Garcia avoue ses relations compliquées avec Juninho

OL : Garcia avoue ses relations compliquées avec Juninho©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 25 mai 2021 à 17h40

Rudi Garcia n'est pas parvenu à qualifier l'OL pour la Ligue des Champions. Après son départ du club, il a abordé ses relations avec Juninho, avec lequel le courant n'est rapidement pas passé.



C'est peu dire que Rudi Garcia a quitté l'OL avec un goût d'inachevé. Le technicien a placé l'équipe au pied du podium de Ligue 1, avec une quatrième place, et s'en est allé sur une défaite concédée face à un OGC Nice qui n'avait rien à jouer (2-3). Ce mardi, le natif de Nemours avait visiblement un désir de remettre certaines choses au clair, notamment en ce qui concerne ses relations avec Juninho, l'actuel directeur sportif de l'Olympique Lyonnais, qui n'a pas été cité dans le message de remerciement de Garcia. À en croire les propos tenus par le désormais ex-coach du club rhodanien, le courant entre les deux hommes n'est pas passé, se dégradant très rapidement au cours de la saison.

"Que cherche Juni, à prendre le poste ? Je lui laisse les clés s'il les veut"

Très marqué par le décès de Gérard Houllier, survenu en décembre dernier, Garcia aurait aimé que l'ancien dirigeant puisse former Juninho au rôle de directeur sportif. "Les choses ont commencé à se gâter sans que je m'en aperçoive. Après deux ou trois victoires en novembre, le directeur sportif ne venait plus me féliciter. J'ai découvert que quand les recrues brésiliennes ne jouaient pas, il n'était pas heureux. Il aurait préféré gagner mais avec ses joueurs", a-t-il assuré dans un entretien accordé à L'Equipe en référence à Jean Lucas que Juninho considérait meilleur que Caqueret. La frustration s'est agrandie par la suite, Garcia confiant même à Vincent Ponsot (directeur général du football, ndlr) "Qu'est-ce qui se passe ? Que cherche Juni, à prendre le poste ? Ce n'est pas possible de continuer comme ça. Je lui laisse les clés s'il les veut. "

L'hiver dernier, un autre épisode se serait déroulé selon Garcia. Juninho aurait accordé à Jean Lucas le droit de repartir au Brésil dans son dos. En outre, le Brésilien aurait suspendu de lui-même Houssem Aouar (qui avait refusé de s'entraîner après un match à Angers) et voulait se priver du trio Depay-Aouar-Cherki contre l'AS Monaco, le 2 mai dernier (2-3), un match que l'OL a remporté grâce à un but du dernier cité... En froid avec Juninho, Garcia ne s'est pas arrêté là. "Il s'était déjà fâché avec tout le monde, avec Bruno Cheyrou (responsable du recrutement), en qui il voyait peut-être un concurrent. Avec Vincent Ponsot en septembre et c'est même moi qui a calmé le jeu avec Juni pour recoller les morceaux. Je lui disais que Bruno était à sa disposition etc. Et demandez même du côté du centre de formation..." De quoi alourdir l'ambiance avant un été agité pour l'OL.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.