Carnet noir : Gérard Houllier est décédé

Carnet noir : Gérard Houllier est décédé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 14 décembre 2020 à 11h16

Gérard Houllier, ancien sélectionneur des Bleus et ex-entraîneur du PSG, de Liverpool et de l'OL, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 73 ans. 

 

Il était l'un des plus illustres entraîneur de l'histoire du football français. Âgé de 73 ans, Gérard Houllier s'en est allé dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'il venait de subir une nouvelle opération de l'aorte, révèle L'Equipe. S'il n'a jamais été joueur professionnel, le natif de Thérouanne (Pas-de-Calais) a connu une glorieuse carrière sur le banc, remportant notamment le premier titre de champion de France de l'histoire du PSG, deux autres avec l'OL ainsi que la Coupe de l'UEFA avec Liverpool. 

Le premier titre du PSG

C'est sans doute chez les Reds (1998-2004) que celui qui avait abandonné sa profession d'instituteur pour devenir entraîneur (d'abord au Touquet, à Noeux-les-Mines puis à Lens) a vécu ses plus belles heures de technicien. Même s'il a été victime d'un accident vasculaire en 2001. Et s'il n'avait pas réussi à ramener le titre de champion dans le club du nord de l'Angleterre, il a, outre la C3 (2001), remporté la FA Cup, la League Cup à deux reprises ainsi que la Supercoupe d'Europe. Son palmarès, il l'avait ouvert en 1986 avec le Paris Saint-Germain, permettant au club de la capitale d'être champion pour la première fois de son histoire. A Lyon, où il a succédé à Paul Le Guen, il a de nouveau été sacré, à deux reprises (2006, 2007), avant de faire son retour en tant que conseiller de Jean-Michel Aulas en 2016. 

Champion d'Europe juniors avec Henry et Trézéguet

Il aura également officié à Aston Villa (2010-2011) et en tant que directeur sportif au New York Red Bulls, lui qui a eu sous sa responsabilité tous les clubs de la galaxie Red Bull. Avec les équipes de France, son bilan est plus mitigé. Il a bien été sacré champion d'Europe Juniors en 1996 avec Thierry Henry et David Trézéguet, mais Houllier restera avant tout l'homme de la non-qualification des Bleus pour la Coupe du monde 1994, alors qu'ils n'avaient qu'un seul point à prendre à domicile lors de leurs deux derniers matchs, contre Israël et la Bulgarie, pour disputer la World Cup américaine. Il était ensuite devenu directeur technique national jusqu'à son départ pour Liverpool, un poste qu'il reprendra de 2007 à 2010.   

Vos réactions doivent respecter nos CGU.