Nantes - Kombouaré : "Je n'ai pas vu tous les matchs"

Nantes - Kombouaré : "Je n'ai pas vu tous les matchs"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 11 février 2021 à 18h50

Nouvel entraîneur du FC Nantes, Antoine Kombouaré a été présenté, ce jeudi, en conférence de presse. Il a avoué ne pas encore connaître son effectif et veut croire en un possible retournement de situation.


Actuellement 18ème du Championnat de France de Ligue 1, le FC Nantes a connu un nouveau match compliqué, mercredi en 32èmes de finale de la Coupe de France face à l'AS Monaco avec une large défaite (2-4). Plus tôt dans la journée de ce jeudi, le club avait officialisé la nomination d'Antoine Kombouaré comme entraîneur après la fin de la collaboration avec Raymond Domenech, nommé le 26 décembre dernier. L'ancien sélectionneur des Bleus n'est pas parvenu à gagner un match avec les Canaris (4 nuls et 3 défaites).

"Les joueurs savent qu'ils sont mauvais"

De son côté Kombouaré, libre depuis son départ de Toulouse il y a un an, a fixé certaines de ses ambitions, justifiant également son choix de rejoindre le club. "J'ai été contacté mardi matin et j'ai attendu jusqu'à hier soir pour donner mon accord. J'ai une mission, si ça ne marche pas, je m'en irais en fin de saison si on ne se maintient pas. Si on y parvient, j'ai deux ans de contrat derrière. C'est mon choix, je ne vais pas rester si je ne suis pas capable d'atteindre les objectifs", a-t-il commenté.

Conscient des difficultés actuelles de son groupe, le natif de Nouméa a du travail devant lui, et veut tenter de connaître au mieux ses nouveaux joueurs. "Je n'ai pas vu tous les matchs de championnat. À partir d'aujourd'hui, je vais m'atteler à découvrir l'équipe, voir tous les matchs, travailler et préparer le match d'Angers qui arrive dimanche. On peut parler de largesses défensives et du fait qu'on ne marque pas de but. Vous êtes 18e, c'est qu'il y a des lacunes. Il faut vite rectifier le tir", a jugé Kombouaré, avant  de développer : "C'est un défi compliqué mais ça ne reste que du football. Il faut que les joueurs soient contents lorsqu'ils viennent à l'entraînement, quand ils jouent les matches. En étant heureux, il y a plus de chances pour qu'ils remportent des victoires que lorsqu'ils viennent la tête dans le sac. Aujourd'hui c'est compliqué pour eux et ils savent qu'ils sont mauvais. Mais s'ils sont là, c'est aussi un peu de leur faute."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.