Nantes - Gourvennec : «Un honneur et une responsabilité» d'être l'entraîneur du club

Nantes - Gourvennec : «Un honneur et une responsabilité» d'être l'entraîneur du club ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 30 novembre 2023 à 17h40

En conférence de presse, Jocelyn Gourvennec a été présenté ce jeudi à la Jonelière. Le nouvel entraîneur des Canaris, qui succède donc à Pierre Aristouy, a l'objectif de valider le maintien en Ligue 1 le plus rapidement possible.


Jocelyn Gourvennec, ancien meneur de jeu des Canaris de 1995 à 1998, entame un nouveau chapitre de sa carrière d'entraîneur. Nommé jusqu'au terme de la saison - avec une année en option en cas de maintien - le technicien a souligné son "honneur", d'être nommé sur le banc du club où il s'est "senti le mieux dans (sa) carrière de joueur". "J'y ai passé trois ans, mais j'ai l'impression d'en avoir passé dix, ça m'a marqué à vie, j'ai rencontré des gens incroyables sur le plan du foot, Coco Suaudeau et Raynald Denoueix. Être coach du FCN, c'est un honneur et une responsabilité car c'est un héritage très important, avec des entraîneurs qui étaient hors norme, qui ne seront jamais égalés, qui ont fait naître chez moi comme chez d'autres l'envie de cultiver un esprit du jeu, de vivre le foot de haut niveau sur des principes, donc je suis très content d'endosser le costume", a-t-il assuré, dans des propos relatés par L'Equipe.

"On va essayer de faire de choses cohérentes à appliquer en se basant sur les qualités des joueurs"

19ème coach de l'ère Waldemar Kita, l'ancien technicien du LOSC a promis que lui et son staff n'allait "rien révolutionner en trois jours, mais on va essayer de faire de choses cohérentes à appliquer en se basant sur les qualités des joueurs" avec un calendrier qui sera pour le moins compliqué avant la prochaine trêve et des rencontres contre Nice (samedi, 21 heures) puis contre le PSG, Brest et l'OL. Refusant de remettre en cause le travail effectué par Pierre Aristouy, qu'il a d'ailleurs remercié, Gourvennec a effectué un constat limpide : "on prend trop de buts (23 en 13 matche), donc il y a sûrement des choses à corriger". "Simplement, il y a des choses à améliorer, sûrement à rééquilibrer sur le plan de l'organisation générale de l'équipe, du peps à retrouver pour être plus dynamique, plus intense et faire des choses simples, ce qui est souvent le plus dur, mais c'est vers ça qu'on va tendre", a-t-il continué. Son objectif, alors que le club occupe pour rappel la 11ème place de Ligue 1, sera de "se mettre à l'abri le plus tôt possible".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.