Monaco : Mitchell dévoile les plans pour le mercato

Monaco : Mitchell dévoile les plans pour le mercato©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 03 juin 2021 à 18h10

Paul Mitchell, le directeur sportif de l'AS Monaco, s'est penché sur le prochain mercato du club princier, qui est parvenu à se qualifier pour les tours préliminaires de la prochaine Ligue des Champions suite à une saison réussie.


À 39 ans, Paul Mitchell est un dirigeant occupé. Le directeur sportif de l'AS Monaco ne manque pas de missions à accomplir afin de faire perdurer l'équipe dirigée par Niko Kovac au plus haut niveau alors qu'elle devra passer par les tours préliminaires de  la prochaine Ligue des Champions - début août. Désireux d'inculquer une culture de la performance au sein du club, le dirigeant a exprimé certaines ambitions pour le prochain mercato estival dans un entretien accordé à L'Equipe, ce jeudi.

Une confiance forte en Kovac

Contrairement à l'été dernier, lors duquel Robert Moreno avait été remplacé par Niko Kovac dès le 18 juillet, un changement de technicien ne semble pas au programme. "Dans le football, on ne peut jamais dire jamais. Mais on a planifié méticuleusement l'intersaison avec Niko, et on est constamment en contact. Avec une telle implication, la question de l'entraîneur ne se pose pas. C'est un homme avec une très grande intégrité, il colle à ce qu'on veut. Mon job est de le soutenir, mais aussi de le pousser", a expliqué Mitchell au sujet du natif de Wedding, sous contrat jusqu'en juin 2023.

Considérant le recrutement d'un joueur similaire à l'achat d'une maison, le directeur sportif a expliqué le processus de l'opération. "Pour une maison, vous vérifiez plein de choses. On fait pareil avec les joueurs qu'on suit et il y a de très nombreux points de contrôle de leur qualité. On crée des dossiers sur des cibles, on les compare, on utilise les datas, nos rapports sur tous les aspects", a-t-il indiqué.


Alors que Monaco aura un calendrier très chargé, il ne s'attend pas à des départs trop nombreux, sauf offre impossible à refuser. "Il y a un prix que chaque club ne peut pas refuser, que ce soit Monaco, Liverpool, ou Barcelone. Mais le président suit le chemin que l'on a choisi. Je ne sens pas de pression de sa part pour vendre. Ça peut arriver, car nos joueurs peuvent affoler le marché, mais on n'en a pas besoin", a glissé Mitchell, qui a prévu entre "4 et 7" recrues afin de préparer le prochain exercice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.