Médias : La LFP officialise un appel d'offres pour le 1er février

Médias : La LFP officialise un appel d'offres pour le 1er février©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mardi 19 janvier 2021 à 21h31

Les droits TV de Ligue 1 et Ligue 2 vont bel et bien changer à partir du 5 février. La LFP a transmis son calendrier, et les candidats ont donc deux semaines pour se manifester s'ils veulent récupérer les lots remis en jeu.



La LFP siffle la fin de la récréation, mettant surtout fin aux rumeurs diverses et variées : un appel d'offres global vient officiellement d'être lancé pour attribuer les nouveaux droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2, à partir du 5 février. "Ces consultations portent sur l'exploitation des droits initialement attribués à Mediapro pour le reste de la saison 2020-2021 (à compter du 5 février 2021) ainsi que pour les saisons 2021-2022, 2022-2023 et 2023-2024", annonce la Ligue. Les offres devront être déposées le lundi 1er février, et la Ligue devrait donc décider dans la foulée afin de rendre les nouveaux droits effectifs dès la 24eme journée, qui débutera avec un Lorient - Reims le samedi après-midi. Téléfoot terminera donc sa diffusion le 3 février avec la 23eme journée.

Quatre lots sont en jeu pour la Ligue 1 : "Le lot A : un match par journée, dont dix matchs de choix 1, et 28 matchs de choix 3, avec le grand magazine du dimanche et le magazine bilan ; le lot B : sept matchs par journée, dont 38 matchs de choix 2, 38 matchs de choix 5, 36 matchs de choix 6 et 152 matchs de choix 7 à 10, avec le magazine de présentation de la journée et le magazine du dimanche matin ; le lot C : les multiplex des 19eme, 37eme et 38eme journées, les deux matchs de barrage et le Trophée des Champions ; le lot D : les magazines en semaine." Enfin, il y a deux lots pour la Ligue 2 : "Le lot A : huit matchs par journée, les deux journées multiplex des 37eme et 38eme journées de championnat avec le magazine tour des stades et le magazine du dimanche matin ; le lot B : les magazines en semaine."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.