Lens : Une belle maitrise, pour voir loin ?

Lens : Une belle maitrise, pour voir loin ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 06 novembre 2021 à 09h57

En ouverture de la 13eme journée de Ligue 1, le RC Lens a atomisé Troyes (4-0) et affiché une remarquable maitrise collective. De quoi envisager un futur radieux.



La 13eme journée de Ligue 1 a débuté très fort, vendredi soir. Dans son stade Bollaert-Delélis, le RC Lens a réussi un carton en passant quatre buts à Troyes (4-0). Le dauphin du Paris-SG, promis au sacre national, s'appelle aujourd'hui Lens, avant les autres matchs de ce 13eme épisode du Championnat de France. La démonstration des Artésiens a débuté dès la 14eme minute avec l'ouverture du score signée Kalimuendo, prêté par le Paris-SG. Puis Wesley Saïd (29eme) et Jonathan Clauss (35eme) ont offert trois buts d'avance à la pause en concrétisant la supériorité des locaux. Przemyslaw Frankowski a corsé l'addition en deuxième période (60eme).

Haise : « Nous sommes capables de faire plein de très belles choses »

En vue depuis le début de saison, le RC Lens impressionne et ravit ses supporters par son jeu chatoyant. Sous la houlette de Franck Haise, qui a installé un audacieux schéma en 3-4-1-2 et réalise un boulot admirable à la tête du club, l'équipe lensoise régale quasiment à chaque sortie, même si elle ne gagne pas tout (7 victoires, 3 nuls, 3 défaites contre Strasbourg, Montpellier et Lyon). « Sur le plan collectif, nous avons quasiment tout maîtrisé. C'est une grande satisfaction. Je voulais que l'on fasse un match plein sur 95 minutes. C'est ce que l'on s'est dit et ce que j'ai demandé à la pause », a souligné l'entraîneur lensois, vendredi soir.


Les principes de jeu sont appliqués par des éléments en confiance et libérés par les bons résultats obtenus semaine après semaine. « Nous devons toujours avoir cette même exigence, même si cela n'empêche pas d'apprécier ces moments. Il faut les goûter et repartir au combat, au travail, souligne le coach lensois. Il y a beaucoup de confiance dans le travail effectué. Nous avons, certes, perdu à Lyon (1-2) la semaine dernière, mais nous savons le match que nous avons effectué. Nous sommes capables de faire plein de très belles choses. Aujourd'hui, il y a une vraie confiance, même si nous perdrons d'autres matches. »

Attention à la CAN

Nous ne sommes bien sûr qu'au tiers de la saison. La lutte pour les premières places risque d'être serrée entre, a priori, le RCL, l'OGC Nice, l'Olympique de Marseille, le Stade Rennais et l'Olympique Lyonnais, aux avant-postes après 12 journées. Mais Lens peut prétendre à quelque chose de très réjouissant s'il poursuit ainsi et ne s'écroule pas. Avec des joueurs comme Clauss (2 passes décisives, 1 but contre Troyes), Gradit, Danso, Medina, Fofana, Doucouré, Frankowski, Kakuta, Kalimuendo, Sotoca, Saïd ou Cahuzac, le club sacré champion de France en 1998 fait souffler un joli vent de fraîcheur en Ligue 1. Il faudra enchaîner semaine après semaine et veiller à ce que la CAN ne fasse pas trop de dégâts (Fofana, Doucouré et Ganago devraient notamment être absents pour aller disputer la compétition) au cœur de l'hiver. Avant une fin en apothéose ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.