L1 : Messi, Suarez et Neymar... Les tops et les flops de la 1ere journée

L1 : Messi, Suarez et Neymar... Les tops et les flops de la 1ere journée©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 08 août 2022 à 13h55

Alors que la Ligue 1 a repris ce week-end, retrouvez les tops-flops de la 1ere journée, comme le récital du duo Messi et Neymar ou le retour compliqué d'Auxerre dans l'élite française.


Les tops

La paire Messi - Neymar (PSG)

Samedi soir, à Clermont, alors que Kylian Mbappé était encore absent, comme lors du Trophée des Champions, ce sont encore Lionel Messi et Neymar qui ont porté le Paris Saint-Germain (victoire 5-0). A l'arrivée, deux buts, dont une superbe retournée, et une passe décisive pour l'Argentin, alors que le Brésilien a lui ouvert le score et a ensuite été passeur décisif trois fois. Et si les deux stars montraient enfin leur vrai visage toute la saison ? Paris et Christophe Galtier n'attendent que ça...

Luis Suarez (OM)

Et comme aux plus belles heures de la "MSN", un Luis Suarez s'est aussi illustré ce week-end. Homonyme de l'Uruguayen qui régalait au FC Barcelone avec Messi et Neymar, l'attaquant colombien de Marseille a fait chavirer l'Orange Vélodrome dimanche soir face à Reims (victoire 4-1). Entré peu après l'heure de jeu, l'ancien de Grenade a marqué le 3eme et le 4eme but des siens en étant à chaque à l'affût dans la surface champenoise. Igor Tudor peut souffler, la victoire a repoussé la crise.

Florian Sotoca (Lens)

Après une saison en demi-teinte l'an dernier (six buts), Florian Sotoca s'est rappelé dimanche au souvenir de Bollaert. Face à Brest (victoire 3-2), l'attaquant de Lens a inscrit les trois buts de son équipe en une quarantaine de minutes (27eme, 62eme et 65eme). Le match parfait pour lancer les Sang et Or et sa saison de la meilleur des manières, lui qui a déjà inscrit la moitié de ses réalisations de l'an dernier. Son penalty raté en première période est d'ailleurs déjà oublié. A lui de confirmer.

Les flops

Anthony Lopes (Lyon)

Déjà coutumier du fait, notamment sur Mbappé il y a quelques années, Anthony Lopes a encore une fois été l'auteur d'une sortie kamikaze vendredi soir contre Ajaccio (victoire 2-1), lors du premier match de la saison. Sur une ouverture de Vincent Marchetti, le gardien portugais est allé tamponner dans les airs Mounaim El Idrissy dans sa surface et a été logiquement expulsé pour son geste non-maîtrisé. Par chance, l'équipe de Peter Bosz n'a pas pâti de ce vilain geste et s'est imposé.

Le retour d'Auxerre en L1

Dix ans après sa relégation, l'AJA a connu un retour à la réalité bien difficile à Lille (défaite 4-1). En à peine quelques minutes, Benoit Costil s'était déjà incliné deux fois, face à Benjamin André (1ere) et Jonathan David (3eme). Derrière, le Canadien s'est offert un doublé (39eme) et Akim Zedadka a fêté sa première avec le LOSC comme il se doit (64eme). Si Gaëtan Charbonnier a ensuite réduit l'écart (68eme), Auxerre devra impérativement réagir contre Angers dimanche prochain.

Arthur Theate (Rennes)

Pour ses débuts en Ligue 1 au Roazhon Park, le défenseur belge espérait sans doute beaucoup mieux. Malheureusement pour lui, Adrien Theate a inscrit contre son camp le seul but du derby breton contre Lorient (défaite 1-0), dimanche dernier. Sur un centre de Gédéon Kalulu, l'ancien de Bologne a trompé Steve Mandanda, impuissant sur ce coup là. Candidat au podium cette saison, Rennes débute donc bien mal sa saison et a désormais un déplacement difficile à Monaco à négocier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.