Formation : Lille et Troyes récompensés lors d'un concours d'éloquence

Formation : Lille et Troyes récompensés lors d'un concours d'éloquence©Fondaction du Football, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le jeudi 03 juin 2021 à 08h53

Organisé par la Fondaction du Football en collaboration avec Prométhée Education, un concours d'éloquence entre représentants des centres de formation a vu Lille et Troyes convaincre un jury de personnalités présidé par la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu.



C'est une initiative intéressante que la Fondaction du football a mis en place cette saison avec l'association Prométhée Education. Le fonds de dotation du football français, qui dédie son action à la responsabilité sociétale, a organisé ce mercredi un concours d'éloquence ouvert aux représentants des centres de formation des clubs de football, qui entre dans le cadre du programme baptisé « Open Football Club » et dont le but est de promouvoir l'art oratoire et le développement argumenté auprès des jeunes sportifs. Chaque club a pu organiser une finale interne qui ont permis de désigner onze finalistes représentant dix clubs de Ligue 1 ou de Ligue 2. La finale nationale, organisée ce mercredi au Ministère des Sports a vu le jury composé de personnalités issues du monde du football, des médias et du spectacle autour de la Ministre des Sports Roxana Maracineanu, a permis de récompenser deux footballeurs en herbe.

Deux sujets ont bouleversé le jury

Membre de la section féminine U16 du club de Lille, Lou Chiron Allard a traité de la mort dans son propos, s'appuyant sur un savoir scientifique mais également en faisant preuve de sincérité. Membre du centre de formation de Troyes, évoluant comme défenseur dans l'équipe U17 du club aubois, Rudy Kohon a abordé le sujet de la poésie des rappeurs contemporains. Premier candidat à se présenter devant le jury, il a su mettre la barre suffisamment haut pour faire la différence. Keylian Hamidou, représentant le club de Marseille, a remporté le troisième prix de ce concours pas comme les autres. « J'ai été émue et impressionnée par la qualité et la profondeur des prestations des onze finalistes. Leurs performances révèlent que les sportifs engagés dans un parcours de haut niveau ont aussi en eux une capacité extraordinaire à apprendre, travailler et très vite progresser dans d'autres domaines que sportif, a confié dans un communiqué Roxana Maracineanu. Cette initiative mérite d'être dupliquée dans tous les centres de formation, de tous les sports, car elle peut réellement changer l'image parfois stéréotypée qu'on se fait des sportifs et montrer qu'au-delà du beau geste, ils sont aussi des citoyens qui ont des idées et savent les exprimer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.