Droits TV : Téléfoot jusqu'au 3 février, quid d'OM-PSG ?

Droits TV : Téléfoot jusqu'au 3 février, quid d'OM-PSG ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 29 janvier 2021 à 13h22

La chaîne Téléfoot va finalement poursuivre la diffusion de la Ligue 1 jusqu'au 3 février. Mais la question de la suite se poser, notamment pour la diffusion d'OM-PSG le 7 février. 

 

Alors qu'elle devait arrêter d'émettre à l'issue du match de clôture de la 22e journée de Ligue 1 entre Nantes et Monaco dimanche soir, la chaîne Téléfoot va finalement continuer de diffuser l'élite française, au moins une journée supplémentaire rapporte Europe 1. L'accord avec la Ligue de football professionnel (LFP) prévoyait pourtant un arrêt au 31 janvier. Mais on ne sait toujours pas qui diffusera la Ligue 1 ensuite. La Ligue a bien lancé un nouvel appel d'offres, qui s'achèvera le 1er février, avec les lots appartenant à Téléfoot, soit 80% des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu'en 2024, des lots décrochés par le groupe sino-espagnol Mediapro, qui a annoncé son retrait le mois dernier sans pouvoir régler les 800 millions d'euros annuels qu'il s'était engagé à payer pour ces droits. 

Qui diffusera OM-PSG ?

Mais Canal+, qui détient 20% des droits télé de la Ligue 1 pour 330 millions d'euros par an, souhaitait que les droits soient remis en concurrence de manière globale et s'estime flouée par cet appel d'offres partiel. La chaîne cryptée a donc décidé de saisir le tribunal de commerce de Paris pour le contester. Et l'audience a été fixée au 19 février, soit plus de deux semaines après le dépôt des candidatures... Autant dire que le plus grand flou règne toujours dans cet épineux dossier. La question de la suite de la diffusion télévisuelle de l'élite française se pose donc. Notamment pour la 24e journée, programmée les 6 et 7 février. Une journée qui se terminera le dimanche 7 février par le choc toujours très attendu entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Mais nul ne sait encore où il sera diffusé... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.