Baromètre L1 : Milik, Messi, Grbic... Les tops et les flops de la 23e journée

Baromètre L1 : Milik, Messi, Grbic... Les tops et les flops de la 23e journée©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 07 février 2022 à 13h54

Découvrez le Top/Flop d'une 23e journée de Ligue 1 qui a vu le réveil de Milik, le meilleur match de Messi en Ligue 1, et la faillite des Girondins et du gardien lillois.


Les tops

Arkadiusz Milik (OM)

En panne de confiance, Arkadiusz Milik était attendu au tournant vendredi soir contre Angers. Remplaçant lors des trois derniers matchs de l'OM, l'attaquant polonais, qui n'avait marqué qu'une seule fois en Ligue 1 depuis le début de saison, a répondu de la meilleure des manières, en signant un triplé pour permettre au club phocéen de renverser une situation bien mal engagée face au Sco (5-2). De quoi - enfin - lui garantir une place de titulaire ?

Lionel Messi (PSG)

Et si c'était le meilleur match de Lionel Messi en Ligue 1 ? Après une première partie de saison en-dessous des attentes, au moins en championnat, l'Argentin a inscrit son deuxième but en L1, d'une somptueuse balle piquée, dimanche lors de la victoire du PSG contre Lille (5-1). La récompense d'une prestation très encourageante du septuple Ballon d'Or, qui a encore envoyé un coup franc sur la barre transversale, touchant un montant pour la septième fois depuis le début de cet exercice !

Wissam Ben Yedder (Monaco)

Il aurait pu finir avec trois passes décisives, en plus de son 14e but de la saison, inscrit sur un délicieux ballon piqué. Wissam Ben Yedder se contentera finalement d'un but et d'une seule passe décisive, pour Jean Lucas, en raison de la maladresse de ses coéquipiers. Mais cela suffit amplement au capitaine monégasque, un meilleur buteur de Ligue 1 de nouveau décisif lors de la victoire du club du Rocher contre l'OL samedi (2-0).

Les flops

Ivo Grbic (Lille)

Si le LOSC a volé en éclats dimanche soir face au PSG (1-5), Ivo Grbic a une grosse part de responsabilité. Le portier croate des Dogues a d'abord offert le premier but à Danilo Pereira, après une énorme faute de main sur un centre de Nuno Mendes, et il est aussi complètement passé au travers sur le corner de Lionel Messi amenant le deuxième but parisien, signé Presnel Kimpembe.

Jérôme Boateng (OL)

Plusieurs de ses coéquipiers auraient lyonnais auraient pu figurer parmi les flops de cette 23e journée. Mais de par sa grande expérience, le défenseur allemand ne peut pas rendre une copie indigne comme celle qu'il a fournie à Louis-II, où l'Olympique Lyonnais, certes pas aidé par les choix déroutants de son entraîneur Peter Bosz, a sombré contre Monaco (0-2).

Bordeaux

La victoire renversante face à Strasbourg (4-3), deux semaines plus tôt, n'aura été qu'une parenthèse enchantée pour Bordeaux. Malgré l'apport des recrues Josuha Guilavogui, Anel Ahmedhodzic et Danylo Ignatenko, qui n'est resté que quelques minutes sur la pelouse avant d'être expulsé, Bordeaux a lourdement chuté à Reims dimanche (0-5), et a encaissé au moins au but lors de ses 23 matchs de la saison. Un match qui pourrait être le dernier de l'entraîneur Vladimir Petkovic.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.