Ligue 1 : Minamino, Zakaria, Bizot... Les tops/flops de Brest - Monaco

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 21 avril 2024 à 20h21

Découvrez nos tops et nos flops après la victoire de Brest à Monaco dimanche (0-2, 30e journée de Ligue 1).

Les tops

Takumi Minamino

Au lieu d'un Folarin Balogun au bord du flop, c'est bien l'attaquant japonais qui a encore été le détonateur offensif de l'AS Monaco. D'abord en allant s'arracher sur l'action du premier but, puis en inscrivant lui-même le deuxième. S'il n'a pas été très en vue le reste du temps, difficile tout de même ne pas y voir l'homme du match.

Denis Zakaria

Au-delà d'un premier but splendide en fin de première période, un intérieur du droit vers le poteau opposé qui a rappelé les plus belles heures de Kylian Mbappé et surtout Thierry Henry à l'ASM, le milieu défensif suisse a aussi accompli sa tâche première à la perfection, à savoir récupérer des ballons et solidifier le milieu.

Guillermo Maripan

Les Monégasques se sont appuyés sur leurs bases pour remporter ce match ô combien déterminant en vue de la deuxième place. Et au sein de leur défense, la base s'appelle Guillermo Maripan, le défenseur chilien ayant contenu son vis-à-vis Steve Mounié avec une telle aisance que celui-ci est sorti dès l'heure de jeu.

Les flops

Marco Bizot

Le grand artisan de l'immense saison brestoise a été moins en réussite dimanche, et forcément ça se voit. Il ne peut pas grand-chose sur les deux buts, même s'il doit quand même s'en vouloir sur la frappe de Zakaria, mais il n'a surtout pas eu d'opportunité de parade décisive.

Kamory Doumbia

De la même manière, mais cette fois au coeur du jeu, c'est un autre symbole de l'incroyable Stade Brestois qui a logiquement été plus en dedans. Par ses difficultés, l'international malien a cruellement fait regretter l'absence de Pierre Lees-Melou, suspendu.

Eliesse Ben Seghir

L'ASM a dû finir son match à neuf, après les deux expulsions d'Eliesse Ben Seghir puis de Wilfried Singo. Si ce dernier avait réussi un grand match défensif, c'est moins reluisant pour le premier nommé, exclu à l'entame du temps additionnel alors qu'il venait d'entrer seulement à la 78e minute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.