Sassuolo : Boga revient sur ses galères liées au coronavirus

Sassuolo : Boga revient sur ses galères liées au coronavirus©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 21 mai 2021 à 16h55

Lors d'une interview accordée à L'Equipe, Jérémie Boga, le maillot offensif de Sassuolo, est revenu sur la période compliquée qu'il a connu fin 2020 à cause du coronavirus.



Auteur d'une belle saison en 2019-20, Jérémie Boga a eu du mal à confirmer cette saison. La faute au coronavirus qui n'a pas épargné le Marseillais de naissance. « J'ai été positif au Covid sans discontinuer durant quasi deux mois. Ç'a été vraiment très compliqué. Je suis rentré de vacances le 15 août et j'ai été testé positif le 17. J'ai eu des symptômes durant deux ou trois jours, des courbatures, de la fièvre, j'étais fatigué. Sauf qu'ensuite je suis resté positif jusqu'au 5 octobre ! (...) Je n'avais plus aucun symptôme, j'allais me faire tester tous les trois jours et, à chaque fois, le test était positif. Le plus difficile, c'est que comme j'étais en plein déménagement, j'ai dû passer tout ce temps seul, enfermé à l'hôtel. Je ne pouvais pas sortir de ma chambre, à part pour aller faire les tests. Pendant ce temps, mes coéquipiers ont repris l'entraînement, puis la compétition... Cela a été très long », a notamment expliqué le Franco-Ivoirien.

« Le Covid m'a gâché une demi-saison »

« Les autres avaient repris depuis un mois et demi (à son retour, ndlr). J'ai fait dix jours de course tout seul avec le préparateur physique. Ç'a été très compliqué, j'avais perdu énormément de souffle. J'étais dans un état physique comme je n'avais jamais été, largement moins bien que chaque année lors de la reprise. Là, j'avais tout perdu. Ça m'a beaucoup affecté. Je n'avais même plus de muscles dans les jambes donc j'avais aussi perdu ma vivacité. J'ai dû énormément travailler pour que ça revienne, a également confié Boga, dans une interview à L'Equipe. (...) Mon retour en forme ? Novembre et même décembre. Avant ça, j'avais essayé de faire deux ou trois matchs mais ce n'était pas moi. Quand je faisais une accélération, je n'avais pas ma vitesse, je n'avais pas mes changements de rythme... J'ai dû prendre sur moi. Je me suis vraiment senti bien à partir de janvier. Le Covid ne m'a rendu malade que trois jours, mais il m'a gâché une demi-saison ! » Enfin de contrat dans un an, ce dernier devrait changer d'air cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.