Wendie Renard regrette l'évolution lente du football féminin

Wendie Renard regrette l'évolution lente du football féminin©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le jeudi 29 septembre 2022 à 20h24

Où en est le football féminin ? Wendie Renard, la joueuse de Lyon et de l'équipe de France, tente de fournir une réponse.



Le football féminin a pris une place non négligeable dans l'univers médiatique du ballon rond. Il y a notamment eu un grand événement organisé en France qui a pu démocratiser la discipline. C'était la Coupe du Monde 2019 qui a généré de beaux commentaires avec une équipe de France parvenue jusqu'en quarts et génératrice de belles audiences à la TV. Et depuis ? Où en est le foot féminin, en fait ?

« Derrière la Coupe du Monde 2019 en France, on n'a pas réussi à surfer sur cette vague positive »

« Depuis mon arrivée en métropole en 2006, il y a eu une vraie évolution. Mais derrière la Coupe du Monde 2019 en France, on n'a pas réussi à surfer sur cette vague positive, estime Wendie Renard, la défenseuse de l'OL et des Bleues, jeudi dans L'Equipe. Il n'y a pas eu que le Covid : on n'a pas réussi à garder cet élan et on stagne. On avait un peu d'avance, au moins à l'OL, et on a facilité l'émergence du football féminin en France, mais en Italie, en Espagne et en Angleterre, elles sont passées professionnelles, et pas nous. »


Renard : « Il manque quelque chose »

Les filles de Corinne Diacre engendrent de bonnes audiences mais ça retombe très vite pour ce qui est du Championnat, excepté pour un PSG-Lyon. Et encore, de temps en temps... « Il manque quelque chose. C'est moins attrayant, parce qu'on ne fait pas ce qu'il faut pour que cela le devienne », regrette l'emblématique joueuse de 32 ans. « On a la chance d'être médiatisées et d'avoir Canal +, mais tant qu'il n'y aura pas un vrai cahier des charges, avec des stades de qualité, à la hauteur du diffuseur... Il y a des stades où ce n'est pas possible : vous êtes devant la télé, et vous zappez », lâche, amère, Wendie Renard. Absente lors du rassemblement de septembre, la défenseuse a été rappelée jeudi par Corinne Diacre pour les deux matchs amicaux contre l'Allemagne (le 7 octobre) et la Suède (le 11 octobre), dernières rencontres avant le tirage au sort de la Coupe du Monde 2023 qui se déroulera le 22 octobre à Auckland.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.