PSG (F) : Prêcheur optimiste avant d'affronter Wolfsbourg

A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le mardi 21 mars 2023 à 20h53

L'entraîneur de la section féminine du Paris Saint-Germain, Gérard Prêcheur, a évoqué le grand rendez-vous européen face à Wolfsbourg.

La formation parisienne va recevoir son homologue allemande, ce mercredi soir au Parc des Princes, pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Une belle affiche et un défi de taille pour les coéquipières de Kheira Hamraoui.

Présent en conférence de presse, ce mardi, Gérard Prêcheur a évoqué le prochain adversaire de son équipe. « On est conscient de la qualité de l'adversaire et des difficultés qu'on aura demain. Je situe Wolfsbourg très haut, a-t-il confié. C'est une puissance et une force offensive. Ils ont marqué plus de 60 buts, plus de 3,5 buts par match. Sur toutes les rencontres, il n'y a qu'un seul match où elles n'ont pas marqué. Ce sera une des clés du match : notre capacité à bien défendre. »

Gérard Prêcheur a enchaîné : « C'est aussi une équipe avec une force athlétique. Plus de sept joueuses entre 1,70 m et 1,80 m. On a déjà vu ça face à Chelsea en phase de groupes. Mais si la qualité de notre collectif n'était pas suffisante contre Chelsea, je suis beaucoup plus optimiste aujourd'hui ». Durant la phase de groupes de la compétition européenne, l'équipe parisienne s'est inclinée à deux reprises face à l'équipe athlétique de Chelsea (0-1, 0-3).

Prêcheur content de recevoir au Parc

Pour ce match des quarts de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain va affronter le Wolfsbourg au Parc des Princes. L'équipe parisienne avait pour habitude de recevoir ses adversaires au stade Georges-Lefèvre à Saint-Germain-en-Laye. Une bonne nouvelle pour Gérard Prêcheur.

« On passe d'un stade qui me fait faire des cauchemars (stade Georges-Lefèvre, ndlr) à l'un des plus stades du monde avec, sans doute, la meilleure pelouse du monde, a expliqué l'entraîneur parisien. J'en ai des frissons. Félicitations au PSG. C'est presque un honneur pour nous de jouer ici. C'est fantastique. Il y a un caractère particulier avec ce stade. Il y aura du bruit dans les tribunes donc ça ne sert à rien de parler ».

Le coach de la section féminine du Paris Saint-Germain a profité de son passage devant la presse pour envoyer un petit message à Hervé Renard, le futur sélectionneur des Bleues. « Je leur souhaite le plus beau parcours possible, a-t-il indiqué. Il faut que l'équipe de France brille en Australie pour connaître un nouvel élan. Maintenant, je suis concentré à fond sur le PSG. On a quatre matchs en 12 jours. Mes pensées sont exclusivement orientées sur le PSG ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.