Bleus : Barcola sera bien là

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 17 mai 2024 à 11h14

Bradley Barcola connaîtra ses premières sélections chez les Bleus à l'occasion de l'Euro 2024 (et sa préparation), lui qui aurait déjà pu prétendre au rassemblement du mois de mars. Ce n'est pas une première.

En plus de N'Golo Kanté ou Ferland Mendy, respectivement au milieu et en défense, l'autre grande nouveauté pour l'Euro 2024 concerne Bradley Barcola, même si sa sélection n'est qu'une demi-surprise tant son nom revenait avec insistance depuis plusieurs mois. On avait même pu être surpris de son absence de la dernière liste du mois de mars, un Didier Deschamps toujours très conservateur continuant de lui préférer un peu obstinément Moussa Diaby. Sauf que cette fois, pour la phase finale, le sélectionneur a innové en prenant des risques et il était ainsi évident que le nouveau feu follet du Paris Saint-Germain avait toute sa place.

Deschamps : "Quand je considère qu'il y a tout ce qu'il faut..."

Encore brillant à Nice mercredi (1-2), "il était dans la liste avant ce match", anticipe le coach en riant : "Il n'était pas là au mois de mars, il aurait pu et il a fait d'autres choses depuis, il a confirmé. Il a cette capacité de fulgurances, de pouvoir éliminer et de créer des différences par le dribble et la vitesse, de marquer aussi." Comme en club, il lui faudra faire son trou pour espérer faire vaciller les statuts de Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé ou même Kingsley Coman si celui-ci se rétablit comme il se doit. Mais son état d'esprit irréprochable et la fraîcheur de ses 21 ans font déjà de lui un potentiel entrant en cours de match extrêmement excitant.

"C'est forcément différent d'intégrer l'équipe de France pour une grande compétition, il y a plus d'indulgence et ça demande un accompagnement, mais il est là et c'est ce qu'il veut. Quand je considère qu'il y a tout ce qu'il faut..." Il est le cinquième, sous Didier Deschamps, à être appelé pour la première fois à l'occasion d'une grande phase finale, après Morgan Schneiderlin et Rémy Cabella au Mondial 2014, Samuel Umtiti à l'Euro 2016 et Jules Koundé à l'Euro 2021. "Très fier d'avoir été sélectionné, merci à tous du soutien et j'ai hâte d'y être", s'exclame simplement celui qui avait brièvement succédé à Warren Zaïre-Emery en tant que capitaine des Espoirs. Qui verront s'ils peuvent aussi disposer de leurs deux Parisiens pour Paris 2024, mais ce sera une autre histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.