Euro 2024 : La Serbie frustre la Slovénie

A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 17h29

Devant jusqu'à la dernière minute du match, la Slovénie s'est fait rejoindre à la dernière seconde par la Serbie (1-1). Tout reste à faire donc dans ce groupe C.

Les deux équipes y ont cru, chacune son tour et finalement, les deux repartent avec le point du match nul. Ce jeudi après-midi, dans le cadre de la 2ème journée du groupe C, la Slovénie et la Serbie se sont quittées sur un score de parité (1-1). Mais c'est bel et bien un miracle pour la seconde nation nommée. La sélection de Dragan Stojković a longtemps pensé repartir avec une deuxième défaite dans sa besace, après celle obtenue contre l'Angleterre mais elle conserve ses chances d'aller en huitièmes de finale grâce à ce résultat contre les Dragons. Les Aigles blancs devront néanmoins régler plusieurs choses pour réussir cet objectif, à commencer par les entames de match. La bande à Dusan Tadic a souffert pendant la première demi-heure tout en affichant un sacré déchet technique. Heureusement pour elle, elle a profité de l'excellente forme de son gardien Rajkovic devant Čerin (4'), Mlakar (8'), Janza (15') pour retarder l'échéance, et a même bénéficié d'un petit coup de pouce du ciel avec la frappe sur le poteau de Elsnik (37'). 

Dans la foulée de cette frayeur et juste après une belle occasion de Dusan Vlahovic, la Serbie s'est enfin installée dans la partie jusqu'à être proche d'ouvrir la marque par le biais de Mitrovic... Mais la Slovénie possédait elle aussi un gardien de qualité en la personne de Jan Oblak. Au retour des vestiaires et contrairement au début du match, la Serbie démarrait tambour battant et manquait une fois de plus l'ouverture du score, souvent par la faute du gardien de l'Atlético Madrid (46', 49, 50').

La Serbie miraculée
Durant la dernière demi-heure, la rencontre s'emballait enfin. Benjamin Sesko mettait encore une fois Rajkovic à contribution sur une belle frappe du pied droit mais c'est finalement un latéral droit, Zan Karnicnik qui débloquait le compteur de ce match après une splendide chevauchée vers l'avant, une passe pour un coéquipier à l'opposé et une finition au deuxième poteau après un service de celui-ci (1-0, 69'). À l'envers dans les derniers gestes et notamment sur les centres, les Serbes retrouvaient de la vigueur après ce but encaissé et Mitrovic sonnait (encore) la révolte. Malheureusement pour lui, sa reprise à bout portant était très légèrement déviée par Karnicnik sur la barre transversale (72'). Sous l'impulsion de l'attaquant et grâce aux entrées de Birmancevic, Samardzic et Jovic, la Serbie se montrait à nouveau dangereuse au fur et à mesure de l'avancée du sablier. Et alors que les espoirs de Dragan Stojkovic semblaient entérinés, Jovic reprenait dans un trou de souris, un corner sur le gong qu'Oblak ne pouvait aller chercher, ressuscitant ainsi les siens. Tout reste ouvert dans ce groupe C plein de surprises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.