Real Madrid : Hazard répond aux critiques

Real Madrid : Hazard répond aux critiques©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 01 septembre 2021 à 19h10

Agacé par l'étiquette de joueur fragile qu'on lui a collée dans le dos, Eden Hazard répond à ses détracteurs.

Eden Hazard, qui vient d'attaquer sa troisième saison avec le Real Madrid, n'est plus au niveau de ses performances d'antan. Régulièrement blessé, il a dû mal à répondre aux attentes et justifier le prix qu'a investi sur lui le Real Madrid. Sa fragilité physique en est certainement la principale cause, mais l'intéressé conteste cette étiquette. Pour lui, il est simplement malchanceux, et il suffit que la mauvaise passe prenne fin pour qu'il redevienne le joueur qu'il était avant.

"Je veux prouver ma valeur"

Dans un entretien accordé au magazine HLN, l'ancien Lillois a rappelé son historique au plus haut niveau. « Les gens pensent que je suis toujours blessé. C'est la vérité. Mais si vous revoyez ma carrière, il n'y a pas un joueur qui depuis dix ans a joué autant de matchs que moi, a-t-il confié. Je fais ce que j'ai à faire. Je travaille quotidiennement avec le kiné, le préparateur physique au Real, on a fait un super boulot en début de saison. Pour le moment, ça se passe bien, mais je ne suis pas encore à 100% ».

Même si la scoumoune le poursuit, Hazard se montre confiant pour le futur et a la certitude qu'il va finir par devenir un joueur clé au sein de la formation merengue. « J'ai signé pour cinq saisons avec le Real Madrid. Les deux premières n'ont pas été bonnes, les blessures ne m'ont pas aidé, mais j'en ai encore trois pour prouver ma valeur, a tonné le Belge. J'espère que cela fonctionnera, j'espère me lever un matin et me sentir excellent sur ce terrain d'entraînement. Si je ressens de la douleur lors des séances, je la traîne vers les matches et je continuerai à en pâtir. J'attends ce moment où je pourrai à nouveau montrer ma valeur ». Une attente que partagent certainement tous les socios merengue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.