FC Barcelone : Quand Maradona déclenchait une énorme bagarre générale

FC Barcelone : Quand Maradona déclenchait une énorme bagarre générale©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 27 novembre 2020 à 12h02

Resté seulement deux saisons au Barça, Diego Maradona avait quitté la Catalogne par la petite porte en 1984, après une incroyable bagarre générale face à Bilbao en finale de la Coupe du Roi. 

 

Les Barcelonais ont rendu hommage à Diego Maradona mercredi après l'annonce de sa mort. Beaucoup se sont rendus dans les rues de la cité catalane pour partager leur peine après la disparition du génie argentin, joueur du Barça entre 1982 et 1984 et décédé d'un arrêt cardiaque à l'âge de 60 ans. Une première expérience européenne compliquée pour l'Argentin, d'abord éloigné des terrains pendant de longs mois en raison d'une hépatite. Il a ensuite multiplié les blessures mais a tout de même réussi à remporter une Coupe du Roi, une Coupe de la Ligue et une Supercoupe d'Espagne et à inscrire quelques buts mémorables, dont un face au Real au stade Santiago-Bernabeu, où il a même été applaudi par le public madrilène. Avant de rejoindre Naples, Maradona avait aussi marqué les esprits en étant à l'origine d'une bagarre générale en finale de la Coupe du Roi 1984, lors d'un affrontement entre le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao. 

"Le boucher de Bilbao"

Un match forcément particulier pour le "Pibe de Oro", qui retrouvait "le boucher de Bilbao", alias Andoni Goikoetxea. En septembre 1983, le rugueux défenseur basque lui avait brisé la cheville sur un tacle d'une violence incroyable. Maradona était resté plusieurs mois sur le flanc, alors que Goikoetxea avait seulement écopé d'un carton jaune pour ce véritable attentat dont il n'est pas peu fier, puisqu'il conserve précieusement les chaussures qu'il portait ce jour-là... Et comme c'était à prévoir, leurs retrouvailles avaient été explosives. Victimes de fautes à répétition pendant toute la rencontre, Maradona avait explosé au coup de sifflet final, alors que ses adversaires, vainqueurs 1-0, se moquaient de lui. S'en est suivi une impressionnante bagarre où Goikoetxea a réussi à frapper l'Argentin d'un coup de pied sauté à la poitrine. Pas en reste, l'iconique numéro 10 avait lui mis un coup de genou au visage de Miguel Sola. Une triste fin au Barça, avec qui il aura au final disputé 58 matchs, compilant 38 buts et 24 passes décisives.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.