Liga : Opposé à la Superligue, Tebas tacle le Real Madrid et Barcelone

Liga : Opposé à la Superligue, Tebas tacle le Real Madrid et Barcelone©Media365

Guillaume MARION : publié le jeudi 28 janvier 2021 à 09h45

Lors d'une interview pour Reuters, Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole, s'est fermement opposé à la création d'une Superligue européenne et s'en également pris aux deux gros d'Espagne, le Real Madrid et le FC Barcelone.



Contre la création d'une Superligue européenne, Javier Tebas s'est à nouveau exprimé sur le sujet et n'a visiblement pas changé d'avis. « Que nous ayons une pandémie ou non, la Superligue ne détruira pas seulement le football en général en détruisant les ligues nationales, elle détruira aussi les clubs qui en sont à l'origine. C'est un projet qui pourrait avoir un certain succès à court terme mais pas à long terme. Ce serait un désastre, a notamment déclaré le président de la Ligue espagnole, lors d'un entretien accordé à Reuters. Je ne pense pas que les clubs soient conscients qu'avec la structure du football professionnel européen actuelle, ce changement radical les détruira également à moyen et à long terme. » Par la suite, l'intéressé a ciblé deux des trois clubs espagnols intégrés à ce nouveau projet, qui pourrait bouleverser le football européen.

« Ils veulent mettre en péril tout l'écosystème du foot »

En effet, si l'Atlético de Madrid a échappé aux critiques de Tebas, les Merengue et les Blaugrana ont été vivement critiqués. « Ce que je ne comprends vraiment pas, c'est la posture des deux grands clubs espagnols, le FC Barcelone et le Real Madrid. Parce que pour que leur modèle réussisse, les propriétaires doivent être des sociétés anonymes et valoir beaucoup d'argent, mais le Real Madrid et Barcelone ne sont pas des sociétés anonymes. Je ne comprends pas. Elles voudront peut-être être des sociétés anonymes mais elles ne vont pas valoir plus. Liverpool et Manchester United valent plus dans une ligue fermée, mais pas le Real Madrid et Barcelone. Je ne comprends pas pourquoi ils veulent mettre en péril tout l'écosystème du football pour gagner virtuellement quelques millions de plus », a également expliqué le président de la Ligue espagnole. Décidément, le projet de création d'une Superligue européenne n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.