Liga (J32) : Benzema porte le Real, encore et toujours

Liga (J32) : Benzema porte le Real, encore et toujours©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 17 avril 2022 à 23h16

Le Real Madrid a gagné un nouveau match bien mal embarqué à Séville (2-3), dimanche pour le compte de la 32eme journée de Liga. Karim Benzema, décisif dans le temps additionnel, a inscrit son 25eme but de la saison.



Les semaines passent, les défaites semblent se dessiner pour le Real Madrid... mais à la fin, ce sont toujours les Merengue qui reviennent. Et comme très souvent, c'est encore Karim Benzema qui a fait gagner les siens. Qualifiés dans la semaine pour les demi-finales de Ligue des champions, les Madrilènes étaient menés 2-0 par le FC Séville après deux buts coup sur coup de Rakitic sur coup franc (21eme) et Lamela (2-0, 25eme) avant la demi-heure de jeu. Pas de quoi faire trembler le Real dans sa quête du titre, mais une confirmation, pensait-on, des difficultés du Real qui restent récurrentes. La plus grande certitude, au final, restera surtout que les hommes de Carlo Ancelotti ne s'avouent absolument jamais vaincus.

D'abord un but dès le retour des vestiaires de Rodrygo, entré à la pause à la place de Camavinga (2-1, 50eme). Puis l'égalisation refusée à Vinicius Jr. (76eme) pour une main, après de longues minutes de VAR. Pas de quoi abattre les Madrilènes : Nacho égalise bel et bien à sept minutes de la fin (2-2, 83eme), et finalement Benzema qui sort du bois pour conclure à la 92eme minute un parfait jeu en triangle entre Vinicius Jr., Rodrygo et le Français, qui a dû accueillir la charge de l'ensemble de ses coéquipiers amassés sur lui durant de longues secondes.

L'allégresse est logiquement totale et globale, tant le Real se rapproche du sacre avec quinze points (et deux matchs) d'avance sur le Barça à six journées de la fin. Pour Séville, c'est un coup d'arrêt dans la course à la Ligue des champions, l'Atlético revenant à égalité de points à la troisième place après sa victoire à la 100eme minute contre l'Espanyol (2-1) plus tôt dans la journée, sur un ultime penalty de Yannick Carrasco. Le Betis, cinquième, revient à trois unités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.