Espagne : Vicente del Bosque prend les rênes de la Fédération

A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le mardi 30 avril 2024 à 17h20

Dans une manœuvre visant à stabiliser la Fédération espagnole de football (RFEF), confrontée à une sérieuse crise de corruption, le gouvernement espagnol a annoncé la nomination de Vicente del Bosque à la tête de la commission de surveillance.

L'annonce a été faite ce mardi, confirmant le choix de l'ancien sélectionneur national pour diriger les efforts de réforme. Vicente del Bosque est une légende du football espagnol, reconnu pour avoir conduit la sélection nationale à la victoire lors de la Coupe du Monde 2010 et de l'Euro 2012. Sa carrière inclut également de nombreux titres décrochés avec le Real Madrid dont deux titres de la Ligue des Champions. Il aura pour mission de redresser la barre au sein de l'instance fédérale.

Cette nomination intervient alors que la RFEF est secouée par des scandales de corruption impliquant des figures clés, dont l'actuel président Pedro Rocha et son prédécesseur Luis Rubiales. Ce dernier avait été particulièrement sous les feux des projecteurs après un incident impliquant un baiser forcé sur la joueuse Jenni Hermoso, qui avait grandement terni l'image de l'organisation.

L'Espagne veut redorer le blason de la RFEF avant la CDM 2030

La FIFA et l'UEFA ont réagi à cette décision en exprimant leur inquiétude concernant la situation actuelle de la RFEF et en rappelant l'importance de maintenir l'indépendance de la fédération tout en s'attaquant aux problèmes internes. La gestion de cette crise sera cruciale pour l'avenir du football espagnol, tant sur la scène nationale qu'internationale.

De son côté, la ministre de l'Éducation et des Sports, Pilar Alegria, a exprimé son soutien à Del Bosque, le qualifiant de « visage et représentation du football espagnol » et saluant son intégrité et son respect en tant que valeurs incarnées par l'ancien entraîneur. Elle a souligné l'importance de cette nomination pour redorer le blason du football espagnol avant le Mondial 2030, que l'Espagne coorganisera avec le Maroc et le Portugal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.